MOONLIGHTS
RPG Science-Fiction / Fantastique. Avatars illustrés. Tous âges et niveaux. Pas de minimum de mots.
2107. Terriens et Lunariens vivent dans la paix, sous le signe du partage et de l’évolution. Grâce à la lumière lunaire et aux sélénites, les humains commencent à développer les mêmes pouvoirs que leurs cousins. Pour la première fois cette année, après un siècle et demi d’histoire complexe entre la Terre et la Lune, le tirage au sort a désigné un Lunarien pour prendre la tête du Conseil de la Fédération Terrienne. La nouvelle est clivante : si certains y voient une belle progression à l’avenir, d’autres redoutent les contestations ou même des luttes de pouvoirs en ces temps troublés. Sous Terre aussi, chez les Endogées, les opposés s’affrontent, entre régression et idéalisme. Alors que chacun essaie d'avoir sa part du gâteau, votre aventure commence ici : qui serez vous ?

Partagez | 
Never looking back - Loyd [Validé]
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Avr - 21:47
avatar
8
messages
Date d'inscription : 03/04/2017
Zone Image :
Messages : 8
Genre : Masculin
http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/
Sujet: Never looking back - Loyd [Validé]
Zacharias H. Loyd
feat. personnage et nomdel'oeuvre
Nom : Zacharias
Prénom(s) : Loyd Hadès
Age : 17 ans
Genre :Masculin
Orientation Sexuelle : Probablement plus pan, mais il est peu porté sur la chose
Peuple : Père terrien et mère lunarienne, mais pour des question pratique il préfère qu’on le dise terrien vu qu’il y vit
Pouvoir : Maitrise de la météo : sur une zone restreinte (environ 100m²) il peut faire varier la météo comme faire pleuvoir, ramener le soleil ou les éclair, faire du vent. Il n’a pas vraiment de contrôle sur la direction mais il peut contrôler l’intensité de la pluie, le reste est un peu random.
Métier : Lycéen et pompier volontaire hors de ses heures de cours
Lieu de vie : Ys-Bas quartier

 

« La violence est une forme de faiblesse. »
Dominique Rocheteau.
PHYSIQUE
1m95 – Cheveux noir, coupé ras de base– yeux noisette – Tenue sportive plutôt large, idéal pour le jogging – Un collier avec un fragment de pierre lunaire, une partie de celui de sa mère – quelques cicatrices sur le torse –  Un portable où il est théoriquement joignable mais qu’il perds tous les deux du mois
PSYCHOLOGIE
Les avis divergeaient autour de ta personne, mais beaucoup s’accordait à dire que tu ne ressemblais pas à ce que ton physique pouvait faire penser. Tu étais d’une nature calme, assez posé, presque mature, à attendre de voir comment une situation allait évoluer. Sympathique, on n’irait pas jusque-là, mais disons qu’il pouvait être agréable de converser avec toi, enfin si on aimait recevoir un jugement de valeur ou un conseil digne d’un père.

Tu avais toujours cette attitude protectrice avec les gens que tu côtoyais, peut-être en donnant l’impression que tu les prenais de haut du haut de tes dix-sept ans. Mais comme tu en faisais plus, peut-être que cela passait mieux. Tu n’étais pas vraiment quelqu’un d’ultra optimisme. Un peu blasé, tu tentais cependant de t’intéresser aux autres et à leur prêter une oreille attentive. Tu parlais très peu de toi, et tu n’appréciais pas spécialement en parler, même si on te posait la question, tu répondrais de but en blanc, comme pour choquer ton interlocuteur.

Pourtant, tu pouvais accepter les critiques et les considérer, mais il pouvait être compliqué de changer tes pensées. Le changement, tu le calculais méticuleusement, sur une suite d’expérience qui devait tendre sur un cas général. Mais devant une situation d’urgence, tu étais capable d’instinct, mais ce n’était pas pour autant que tu prendrais le bon choix. Tu étais le genre de personne à t’enfoncer dans les problèmes et à ne jamais appeler à l’aide. Si tu le pouvais, tu réglais tes soucis par tes propres moyens. Mais très rarement par la force, en vrai tu as peur de lever la main sur les autres.

Car il n’y avait personne d’autre en qui tu pouvais avoir confiance totalement que toi-même. Tu n’étais ni un terrien, ni un lunarien. Un être composé qui ne pouvait jamais être entier. Tu avais la base de la culture lunarienne, mais jamais tu ne pourrais faire partie de leurs rites. Tu vivais comme un Terrien, mais tu ne pourrais jamais te considérer comme tel. A vrai dire, tu avais plus de mal avec les terriens, peut-être à cause de la relation que tu entretenais avec ton père.

Ton enfance n’avait été qu’un songe, aussi tu avais des choses que tu protégerais même au péril de ta vie. Tu étais quelqu’un de fidèle, mais tu mentais souvent pour le bien des autres. Tu ne voulais pas vraiment qu’on te considère comme une bonne personne, alors tu aimais agir derrière les gens.

Il y avait des choses que tu aimais : les animaux, une après-midi ensoleillée et beaucoup de bonheur simple. Par contre tu n’aimais pas grand-chose de ce qui t’appartenait, à part le collier que ta mère t’avait donné pour tes dix ans. Tu n’arrivais pas à garder tes affaires en bonne état et tu perdais  Tu n’étais pas comme ton don, tu avais une grand contenance, il était vraiment difficile de de faire sortir de tes gongs. Tu étais plus du genre à intérioriser ta colère et à la faire exploser en faisant de l’activité physique. Tu courrais beaucoup, toujours sous un soleil de plomb. Aussi un peu de musculation, de quoi être toujours en bonne forme physique. Même si fumer n’aidait pas vraiment à être un athlète.

Tu étais plein de contradiction Loyd. Tu étais bienveillant mais sur tes gardes, conseiller mais peu enclin à écouter sur tes joies, blasé mais encore rêveur, mature mais parfois stupide. Mais tout était une question de dosage. Tu n’étais un mélange, un cocktail qui avait trouvé son équilibre
HISTOIRE
A cinq ans, Loyd commençait à comprendre le monde. Sur la table du salon, il gribouillait sa famille. Il dessinait un bonhomme avec de longs cheveux bleus qui souriait. C’était sa mère, professeur de musique sur Terre. Elle était très vieille sa mère, bien plus que les dinosaures comme il disait à l’époque. Il avait probablement tort, mais c’était une marque de respect pour lui. Sa mère, elle avait une voix qui apaisait les âmes. Elle calmait les colères et autres émotions trop forte. L’enfant continuait son œuvre  avec une forme plus amorphe qui lui semblait fâché. Lui, c’était son père, un cadre moyen comme les autres. Il était plus jeune et il était très fort en jeux de mots croisés que ne comprenait pas le garçon.

Ses parents s’aimaient malgré la différence d’espèce, c’était ce que disait sa mère, mais différemment. Elle, elle s’excusait tous temps, et s’occupait de lui. Son père lui n’était jamais de bonne humeur. Aussi il amenait souvent sa mère dans la chambre et Loyd entendait des bruits de bagarre. Mais ce n’était pas grave, continuait-t-elle de dire, avec des tâches bleus sur son corps comme ses cheveux. Dans ta tête de garçon, tu tentais de nier les faits, pour ne pas voir, pour ne pas te sentir coupable. Pourtant, il pleuvait souvent quand ils s’isolaient ainsi.

~~

Sa mère lui avait raconté comment il s’était rencontré et aimé, mais du haut de tes onze ans, il avait préféré oublier, pour te focaliser sur la seule information qui l’importait. Il était devenu violent lorsqu’il avait su qu’un être croissait dans son ventre. Etait-il coupable du malheur de sa mère ? Son père ne l’avait jamais touché pourtant.  Plus le temps passait, plus il comprenait que ce n’était pas normal. Alors il serrait contre lui le fragment de pierre lunaire, laissant s’accumuler cette colère, contre son père, dégoulinant sur tous les terriens qui gisaient ce monde. La tempête n’était pas loin.

Alors il chercha la confrontation. Il devenait insultant, imbuvable, mais son père ne le touchait toujours pas. Il savait pertinemment que s’il passait se cap, il ne pourrait garder sa femme. Ses notes dégringolèrent, il ne semblait plus répondre aux conseils des hommes. Car quand il avait un objectif en tête, Loyd ne  le lâchait plus. Et puis l’avenir était une entité trop floue pour lui. Il ne souhaitait que sa mère comprenne que son père n’était pas une bonne personne et elle pourrait enfin être heureuse.

Mais à force de provocation, il commit la faute. Il avait 14 ans et les coups tombèrent pendant un mois non stop. Il avait ouvert le robinet/ Et enfin elle comprit. Il avait fallu qu’il ait un bras dans le plâtre une côte cassé, mais c’était terminée. Sa mère déménagea dans les bas quartiers et il la suivit l’insultant bien comme il le fallait. Une nouvelle vie, enfin heureuse.

Même s’il avait perdu toute l’innocence de l’enfance.

~~

Plus il grandissait plus il devenait fort et lui ressemblait. Il ne savait pas vraiment quoi en penser.  D’un côté il aimait se sentir plus fort, moins soumis au monde, de l’autre il détestait avoir ce visage qu’il avait souhaitait ne plus revoir. Il devenait adulte, mais il avait encore cette boule au ventre qui le faisait regretter sa vie. Il avait peur de devenir comme lui, alors il avait commencé à courir, à s’entrainer. Avec un corps d’acier alors il pourrait tenir son âme. Sa mère refaisait sa vie avec un autre terrien, alors valait mieux être préparé si cela tournait mal. Il se rendit compte de son pouvoir assez tard, en remarquant que les nuages le fuyaient durant le jogging. Alors il décida de servir de son don dans l’endroit où il serait le plus utile, en cas de feu. Il devint pompier volontaire, comme pour expier une faute qu’il avait commis. Comme le fait d’avoir commencé à fumer si jeune, ou de cacher qu’il était lunarien, du moins à moitié.

Il s’était calmé, mais il commencé à avoir des questions d’adolescents dans ce corps d’adulte. Mais pour combien de temps ?
Moi, Summeryoid
Comment es-tu arrivé sur le forum ? Lukas en premier lieu
Décris-toi en quelques mots : Euh, rêveuse pas douée et au travail inconstant, j’aime bien le verre et la pastèque.
Un commentaire à faire ? Cookie ?
© LYXIAE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Avr - 22:35
avatar
142
messages
Date d'inscription : 04/02/2017
Zone Image :
Messages : 142
Genre : Féminin
Occupation : Journaliste et communiquante.
Habitat : Ys.
Pouvoir : Polymorphie
Joué par : Lyxiae
Avatar : Yennefer de Vengerberg
http://moonlights.forumotion.com/t107-aller-et-retour http://moonlights.forumotion.com/t38-lorelai-helena-nilsson-im-not-heartless-ive-just-learned-how-to-use-my-heart-less http://moonlights.forumotion.com/t69-lorelai-h-nilsson-moonlight-shadow
Administratrice Lunaire
Administratrice Lunaire
Sujet: Re: Never looking back - Loyd [Validé]
Bienvenue Loyd !

Un personnage intéressant que tu proposes là. On ne peut pas dire que son histoire soit "plaisante" à lire, de par ce qu'elle présente, mais c'est malgré tout, beau. C'est assez simplement présenté, pas de tournure alambiquées, et pourtant, ça nous touche. J'ai vraiment été touchée par la situation de la mère de ton personnage, et ses répercussions sur l'évolution de Loyd et sa vision des rapports Lunariens/Terriens.

C'est un beau personnage, avec une évolution prometteuse. On a vraiment envie de le voir mener une belle vie et s'en sortir, seulement, il part avec un sacré handicap qu'est sa situation. J'ai hâte de voir ce que tu vas en faire.

Concernant son pouvoir, je l'aime bien, il est bien pensé et a un joli sous-texte concernant son évolution. Dans la manière dont tu le présentes, dans son histoire, il y a un optimisme que je trouve rafraichissant et très beau.

Tout ça pour dire, que tu es validé ! Bienvenue chez les Terriens ! Je t'invite à passer dans le listing des avatars et le registre des citoyens, pour commencer. Ensuite, tu pourras faire ta fiche de liens, ton carnet personnel, faire une demande de RP, tout ce qui s'en suit.

Amuse toi bien !

lorelai
Revenir en haut Aller en bas
Never looking back - Loyd [Validé]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlights ::  Persona ::   Présentations ::   Présentations validées-
Sauter vers: