MOONLIGHTS
RPG Science-Fiction / Fantastique. Avatars illustrés. Tous âges et niveaux. Pas de minimum de mots.
2107. Terriens et Lunariens vivent dans la paix, sous le signe du partage et de l’évolution. Grâce à la lumière lunaire et aux sélénites, les humains commencent à développer les mêmes pouvoirs que leurs cousins. Pour la première fois cette année, après un siècle et demi d’histoire complexe entre la Terre et la Lune, le tirage au sort a désigné un Lunarien pour prendre la tête du Conseil de la Fédération Terrienne. La nouvelle est clivante : si certains y voient une belle progression à l’avenir, d’autres redoutent les contestations ou même des luttes de pouvoirs en ces temps troublés. Sous Terre aussi, chez les Endogées, les opposés s’affrontent, entre régression et idéalisme. Alors que chacun essaie d'avoir sa part du gâteau, votre aventure commence ici : qui serez vous ?

Partagez | 
Belov et ses drôles de dâmes
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Mai - 15:40
avatar
14
messages
Date d'inscription : 19/05/2017
Zone Image :
Messages : 14
Genre : Féminin
Occupation : Mercenaire
Habitat : Variable - Souvent dans un bar à Umbra
Pouvoir : Sécrétion de poisons
http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/
Terrien
Terrien
Sujet: Belov et ses drôles de dâmes


250 mots
Les affaires reprennent
Dahlia


Un HLM mal famé d'un quartier pauvre de Sidney, en Australie. Le néon rose clignotant de l'hôtel d'en face était la seule source de lumière de la rue en cette nuit d'orage. La mercenaire à la chevelure d'ébène venait à peine d'arriver sous une pluie torrentielle, le bateau l'ayant emmené ici eu d'ailleurs beaucoup de mal à accoster, accusant plusieurs heures de retard pour les passagers fatigués. Ouvrant la lourde porte de métal du bâtiment, Ai rentrait en retirant la capuche trempée qui lui couvrait le visage, pestant sur la météo locale avant de commencer à gravir la douzaine d'étages qui la séparaient de sa destination.

Sur le chemin, nombreuses furent les discussions animées entre conjoints qui se faisaient entendre dans la cage d'escalier, des bruits de coups et des pleurs aussi parfois. Préférant de ne pas y prêter attention, la jeune femme se hâtait de gravir les dernières marches avant d'enfoncer une petite clef, qu'elle avait reçu par courrier, dans la serrure de l'appartement C85. L'endroit était presque entièrement plongé dans le noir, les volets étaient clos et seuls les trois écrans d'ordinateur, que l'on pouvait distinguer au fond de la pièce, à moitié caché par le corps d'un homme, servaient de source de lumière. Approchant de quelques pas, en enlevant sa veste pour la laisser à l'entrée, Ai s'approchait lentement en s'allumant une cigarette.

Assis à l'envers sur sa chaise de bureau, le locataire des lieux, habillé d'une blouse blanche et une paire de large lunettes ronde sur le nez, se décidait finalement à se retourner vers la nouvelle arrivante qui s'était assise sur une table derrière lui. Lui adressant un signe de la main, le scientifique lui tendait son feu avant de finalement rompre le silence.

-Ai-chan ! Tu es en retard.
-Il fait un temps de chiotte, Professeur... Pourquoi vouliez-vous me voir en personne ?
-Excellente question jeune fille ! Il se trouve que j'ai un nouveau contrat pour toi !


Sans attendre davantage, d'un clic, l'homme faisait apparaître sur ses écrans plusieurs photos d'une petite famille de richard de la Capitale. Bizarrement, l'homme fort au centre des photographies était étrangement familier pour Ai, il lui semblait l'avoir déjà vu sur pas mal de journaux ou à la télévision. Et pour cause, l'homme s'appelait Sidor Bolov, pdg de la grande entreprise Bolov Technologie, gros fournisseur de la Fédération en matériel médical et technologique ainsi qu'en armement dernière génération. Cependant, l'entreprise semblait traîner pas mal de casserole derrière elle aussi, bien qu'aucune poursuite judiciaire n'es réellement fait mouche... Écoutant le résumé donné par son agent, regardant avec attention les différents articles rassemblés par l'homme à la blouse, elle finissait par reculer en s'étirant, jetant un petit regard suspicieux à son père d'adoption.

-Assassiné une grosse pompe d'Ys ? Il va falloir être discret et j'espère que la prime en vaut le coup. Mais tu ne m'a pas demandé de me déplacer juste pour ça, n'est-ce pas ?
-Héhéhé, futé la petite... Non, en effet.


Un large sourire s'était dessiné sur le visage du Professeur à la remarque de sa protégé et d'un coup de pied bien placé, l'homme propulsait sa chaise jusqu'à l'autre bout de la pièce, s'approchant d'une grande table remplie d'objets divers et variée ainsi que d'outils de bricolage. Fouillant un moment, l'homme finit par tirer un fusil de précision noir comme la nuit de son débarras. Regardant l'arme quelques secondes, il le lançait à sa partenaire qui l'attrapait en vol avant de l'observer à son tour.

-Je te présente le WX-3650 v.1 ! Mon tout dernier prototype ! Plus léger que ton FT-68 actuelle, il peut tirer jusqu'à 3.5km de distance sans que la balle ne perde en précision.
-Une arme avec une portée identique à l'ancienne ?! Tu te fous de moi ?
-Molo ma belle. C'est un prototype modulable. C'est-à-dire qu'il pourra accueillir diverses améliorations et modifications en fonction des besoins.
-Je vois...
-Il ne te reste plus qu'à le nommer.


Une petite habitude pour le duo, la jeune femme aimant donner un nom à ses armes, ses coéquipiers avec qui elles partageaient la plus grosse partie de son temps et ce nouveau fusil ne ferait pas exception à la règle, elle hésitait un moment en regard le canon noir du WX avant de finalement sortir, machinalement :

-Icare.

Le Professeur esquissait un sourire avant de cracher la fumée de sa cigarette, regardant sa protégée du coin de l'œil en sachant très bien qu'elle avait choisi ce nom pour honorer la mémoire des enfants tombés sous les griffes d'un tueur en série quelques semaines plus tôt. Laissant la jeune femme à ses pensés, celui-ci retournait près de ses écrans afin d'envoyer les donnés de la mission sur l'ordinateur personnel de la mercenaire, la suite dépendant maintenant d'elle.



Neuf jours plus tard...

Assise derrière un bureau, une jeune femme à la chevelure noire coiffée en un chignon, pianotait à l'ordinateur en silence alors que son patron, un homme fort d'un bon mètre 70, était en train de tourner en rond au milieu de la pièce, hurlant au téléphone depuis presque une bonne heure maintenant.

-Écoute, il est hors de question que je rate ce gala de charité ! Mon fils DOIT rencontré mes actionnaires, il en va de la survie de Bolv Technologie ! Ne t'inquiéte pas, j'ai demandé à un ami Juge de m'envoyer des renforts afin de nous protéger, il ne nous arrivera rien. Ouais... Ouais... Mlle Tseng? La secrétaire que j'ai embauchée la semaine dernière ? Elle se débrouille très bien figure-toi ! Bon, je te laisse, les agents ne devraient pas tarder.

Relevant la paire de lunette carrée à l'aide de son index, la femme aux yeux noir rendait le sourire que son employeur venait de lui fairetout en ce levant de sa chaise, tapotant légèrement son tailleur hors de prix, avant de légèrement s'incliner devant le maître de maison qui venait de raccrocher son téléphone en râlant.

-Monsieur, je m'occupe de prendre vos appels, allez donc accueillir vos invités.
-Oui... Je compte sur vous, Mademoiselle Tseng.


by Lyxiae
Revenir en haut Aller en bas
Belov et ses drôles de dâmesVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (M) Dimitrov Belov - Professeur de Géopolitique à Durmstrang {feat Joseph Morgan}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlights ::  Terre ::   Ys ::   District Novus-
Sauter vers: