MOONLIGHTS
RPG Science-Fiction / Fantastique. Avatars illustrés. Tous âges et niveaux. Pas de minimum de mots.
2107. Terriens et Lunariens vivent dans la paix, sous le signe du partage et de l’évolution. Grâce à la lumière lunaire et aux sélénites, les humains commencent à développer les mêmes pouvoirs que leurs cousins. Pour la première fois cette année, après un siècle et demi d’histoire complexe entre la Terre et la Lune, le tirage au sort a désigné un Lunarien pour prendre la tête du Conseil de la Fédération Terrienne. La nouvelle est clivante : si certains y voient une belle progression à l’avenir, d’autres redoutent les contestations ou même des luttes de pouvoirs en ces temps troublés. Sous Terre aussi, chez les Endogées, les opposés s’affrontent, entre régression et idéalisme. Alors que chacun essaie d'avoir sa part du gâteau, votre aventure commence ici : qui serez vous ?

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  SuivantVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Duo Explosif
Mar 16 Mai - 22:38
avatar
messages
Invité
Invité
Sujet: Duo Explosif

DUO EXPLOSIF

feat.Dahlia & Jason


Filant à travers la ville à toute vitesse, le véhicule de police conduit par Jason (ou devrais-je dire « piloté par » à ce stade-là ? ) fonçait à travers les bas quartiers en direction d’un hangar supposé jusqu’alors désaffecté. La fréquence radio de la police s’affolait : des demandes de renforts et d’unités d’intervention crachaient l’adresse vers laquelle l’inspecteur se dirigeait sans attendre l’aide de personne. Les renforts seraient sur place d’ici 15 minutes. 20, le temps de déployer les unités autour du hangar pour l’encercler. Il se gara en freinant de justesse à l’aide d’un dérapage à quelque distance de la zone de danger, et soupira longuement : 20 minutes d’attente, c’était 19 de trop pour Rock. Activant la radio de son véhicule, il envoya aussitôt un message à l’attention de son capitaine :
- Capitaine, ici Rock ! J’entre !
La radio crachota un instant avant que la voix paniquée de Murphy ne réponde soudainement :
- C’est hors de question, attends les renforts ! Rock ! Rock ! Bon sang, je t’ordonne de…

Sa voix fut coupée en même temps que la radio lorsque Jason l’éteignit, et il descendit lentement de son véhicule. Nonchalamment, il jeta sa cigarette au sol et l’écrasa avant de dégainer son arme. Discret, il se dirigea vers le hangar et pénétra par une porte sur le côté du bâtiment. Avec sang-froid, il se faufila le long d’un couloir avant d’ouvrir une porte donnant sur la zone principale de stockage du hangar, et ouvrit la porte. Toute la zone avait été réaménagée en une espèce de laboratoire clandestin, lié à la génétique à priori. Une dizaine d’hommes et de femmes visiblement scientifiques travaillaient, et une opération semblait en cours sur un individu soit endormi, soit mort. Enfin, du moins, c'est ce qu'ils devaient faire quelques minutes plus tôt. Mais à présent, ils couraient tous de partout, visiblement pressés.

Avec un visage fermé, Rock sortit son insigne et s’avança lentement avant de hurler pour attirer l’attention de tout le monde :
- Bon, allez les mecs ! Police ! Vous êtes en état d’arrestation ! Posez tous ce que vous avez dans les mains, et mettez les derrière la tête, doigts entrecroisés ! Vous avez 5 secondes ! Leur dit-il en pointant son arme sur l’un d’entre eux.

Tous les suspects se tournèrent vers le nippon, puis échangèrent des regards en hésitant sur la démarche à suivre. Mais deux hommes postés sur une passerelle en hauteur décidèrent pour eux et armèrent leurs fusils d’assaut. L’ouïe fine du brun entendit l'activation d'une arme et visa instictivement la zone avant d’abattre aussitôt l’un des deux ennemis d’un trait lumineux en pleine tête. Mais déjà, plusieurs ennemis avaient dégainé et les tirs fusèrent de tous côtés en direction de l’agent de l’USS. Celui-ci n’eut que le temps de plonger derrière un vieux frigo fait de taule contenant certainement des matériaux génétiques utiles aux expérimentations faites ici. Imperturbable malgré le fiasco de son opération d’arrestation, il rechargea son arme, avant de murmurer pour lui-même :
- A quoi ça sert de demander poliment…

Plusieurs suspects exécutaient un tir de barrage continu afin de forcer le nippon à rester planqué derrière ce qui le protégeait de la mort. Mais pendant ce temps, plusieurs hommes se déplaçaient pour le prendre à revers, et Jason le savait parfaitement. Le dos plaqué contre le frigo en métal, flingue levé, il étudiait les différentes options qui s’offraient à lui quand il entendit plusieurs voix s’élever :
- Débarrassez-vous du flic, récupérez les échantillons et détruisez toute trace du labo ! On a 13 minutes avant que les renforts débarquent, c’est largement suffisant !
- Et pour le patient ?
- Tuez-le ! On ne peut pas se permettre de s’encombrer avec son corps, et son identité ne les mènera nulle part…

Rock ignorait comment, mais ils savaient que les renforts ne seraient pas là avant un moment. Une fuite interne, ou bien ils pirataient la fréquence ? Impossible à dire. Mais ils étaient plus dangereux que prévu. Soudain, un homme ayant contourné l’agent depuis un moment se mit à courir en tirant sur lui, mais ce dernier ne fut pas surpris : il plongea à terre et abattit l’ennemi d’une rafale en plein torse. Un second type lui tira dessus depuis les passerelles suspendues en hauteur, et Jason riposta, forçant l’ennemi à se dissimuler.

Il était trop exposé ici, il fallait qu’il bouge ! Il se redressa aussitôt lorsqu’il entendit un bruit familier qu’il n’appréciait pas du tout : il leva les yeux et une lueur inquiète passa dans ses yeux turquoises : un suspect venait d’armer un fusil à particules Gauss et le visait à présent. Sans hésiter, il se mit à courir à toute vitesse en direction d’un groupe d’étagères pour se mettre à couvert, et plongea lorsqu’il entendit le bruit d’un trait énergétique foncer dans sa direction. Il exécuta une roulade pour se propulser aussi loin qu’il le pouvait et disparut dans l’explosion.
- Vérifiez qu’il est bien mort ! Et commencez à effacer nos traces ! Plus vite que ça ! Ordonna l’homme au canon Gauss.


Dernière édition par Jason Rokuro le Lun 22 Mai - 21:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Mai - 22:59
avatar
23
messages
Date d'inscription : 15/05/2017
Zone Image :
Messages : 23
Genre : Féminin
Occupation : Inspectrice de l'USS
Habitat : Myrs, Ys
Pouvoir : Implants mécaniques et amplification de l'adrénaline
http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/
Sujet: Re: Duo Explosif


250 mots
Duo Explosif
Jason & Dahlia
Une alarme stridente agressait les tympans des agents du QG de l’USS. Un éclair au chocolat dans la bouche, Dahlia roula des yeux avant de se lever brusquement de son fauteuil en cuir. D’un pas sûr, elle sortit à la hâte de son bureau pour se rendre dans la salle de rassemblement, où on pouvait déjà entendre le capitaine Murphy s’arracher les cordes vocales. Elle repéra facilement son coéquipier, Mike debout devant son chef et s’en rapprocha d’un pas nonchalant, tout en finissant sa pâtisserie. C’était un homme d’une trentaine d’année aux cheveux blond coupés extrêmement court et ayant au moins une tête de plus que la cyborg.

« Qu’est-ce qui s’passe ? »

Mais il n’eut pas le temps de lui répondre.

« Allez rejoindre cet imbécile de Rock avant qu’il ne foute tout en l’air ! »

La mine excédée, Dahlia se boucha l’oreille la plus proche de l’enragé avant de lui lancer sur un ton condescendant.

« Vous ne savez toujours pas tenir votre chien en laisse... ? »  

« C’est pas le moment Dahlia ! »

« Ouais quand on voit le maître aussi... »

« DEHORS ! »

Évitant les postillons dévastateurs de son capitaine, Dahlia esquissa un sourire narquois avant d’inviter Mike à la suivre d’un signe de tête. Une bonne dizaine d’inspecteurs se hâtaient également dans l’ascenseur pour rejoindre le parking et se rendre dans les bas quartiers à l’adresse donnée. La jeune femme avait plusieurs fois entendu parler des exploits (ironiquement bien sûr.) du dénommé Rock. Elle ne pouvait s’empêcher de se demander ce qu’un taré pareil faisait encore dans la police, certes il était doué, mais il finirait par tuer quelqu’un avec ses conneries.

Les deux agents embarquèrent rapidement dans leur véhicule de police, Dahlia prit d’ailleurs le volant, trouvant la conduite de Mike ennuyante à souhait. Elle démarra sur les chapeaux de roues, faisant fi des mesures de sécurité.

« Ta ceinture Dahlia... »

« Ma quoi ? »

Un air parfaitement innocent sur le visage, la jeune femme se faufilait à travers la circulation à vive allure. Le blond avait beau lui reprocher sa conduite un tantinet agressive sur les bords, cela rentrait toujours dans son oreille pour en ressortir par l’autre. La sirène de son véhicule alertant les citoyens, c’était à qui ne voulait pas mourir écraser, l’inspectrice ne comptait pas ralentir et préférait klaxonner les plus récalcitrants.

« T’es pas si différente de lui, tu le sais ça ?! »

« Oh que si ! Je conduis moi, je ne déplace pas une voiture pour l’emboutir ensuite comme un incapable ! »

L’agent trentenaire leva les yeux au ciel, avant de resserrer sa prise sur son siège devant le virage serré que s’apprêtait à prendre sa coéquipière. Autant dire que la pédale de frein ne servait que rarement avec la cyborg. Une lueur d’amusement dans les yeux, on pouvait même dire qu’elle prenait un malin plaisir à faire des frayeurs à son coéquipier au caractère proche d’un grand-père.

Au bout d’une dizaine de minutes, le duo finit par quitter la ville de Ys et faisait son entrée dans les bas quartiers. Les routes avaient perdu de leur aspect futuriste et étaient des plus banales. Jetant quelques coups d’œil à son GPS, la jeune femme s’assura de prendre la bonne route vers le hangar à l’origine désaffecté. Inutile de préciser que de par sa conduite sportive, Dahlia était en tête du groupe de policiers se rendant à la même adresse.

Quelques minutes plus tard, le GPS fit savoir qu’ils étaient enfin arrivés sur les lieux. Le véhicule de police garer n’importe comment non loin confirma l’information. L’inspectrice secoua la tête en le remarquant. Dans un parfait contrôle, la violette se gara non loin et sortit rapidement. Les autres renforts ne tardèrent pas à arriver également et tout le beau monde s’organisa autour du hangar. Mike et Dahlia se chargèrent de la porte d’entrée la plus proche, sur le côté.

Sur ses gardes, la cyborg activa son bras gauche cybernétique, elle ouvrit la paume et au centre de celle-ci s’ouvrit une petite trappe coulissante. Elle ne regrettait jamais cette arme intégrée, même si elle conservait une arme normale sur elle par sécurité. Les deux agents se séparèrent pour couvrir plus de terrain et débutèrent leur infiltration dans la zone, les hostilités semblaient déjà lancées, étonnant n’est-ce-pas?

by Lyxiae


Dernière édition par Dahlia Gardilho le Ven 26 Mai - 13:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 18 Mai - 13:58
avatar
messages
Invité
Invité
Sujet: Re: Duo Explosif

DUO EXPLOSIF

feat.Dahlia & Jason



Durant plusieurs secondes, la fumée dissimula l’inspecteur à la vue des hommes qui s’approchaient pour bien verifier qu’il était mort. A l’affût du moindre bruit susceptible de leur indiquer qu’il avait survécu, ils avançaient prudemment l’arme au poing. Et au bout de quelques secondes, leurs attentes furent récompensées : un bruit étrange et mécanique d’arme se déployant se fit entendre à travers la fumée. Et lorsqu’elle se dissipa légèrement, ils aperçurent la silhouette de Rock, debout, l’arme pointée vers eux. Il avait activé le mode « destruction » de son Reaper, et son regard ne promettait rien de bon.
- Assez plaisanté… Finissons en…

Il tira aussitôt une boule d'énergie pure sur un groupe de trois hommes qui furent balayés par une explosion contrôlée mais très puissante, et tous éliminés d’un coup. A peine eut il tiré que le brun avait déjà disparu.
- Il est toujours en vie ! Éliminez-le ! Dépêchez-vous ! Hurla leur leader en réarmant son arme à énergie.
Pendant que ses ennemis se déployaient, l’inspecteur se déplaçait aussi discrètement que possible. Légèrement blessé à l’épaule et à la joue droite à cause de l’explosion, sa mobilité n’était heureusement pas affectée. Il repassa son arme en mode « précision », qui tirait des traits lumineux efficaces et mortels, et tenta de traverser une étendue à découvert pour contourner l’ennemi. Mais le bruit de canon gauss qu’il entendit lui fit comprendre immédiatement qu’il avait échoué. Avec sang-froid, il calcula son timing le plus précisément possible et plongea à l’aide d’une roulade pour éviter l’explosion du trait énergétique lorsqu’il percuta le sol.

Il s’en sortit indemne et se redressa en répliquant à une vague de tirs tout en courant pour se mettre à l’abri. Mais quand il parvint à s’avancer jusqu’à la nouvelle planque qu’il s’était choisi, il reçut un puissant coup de crosse en plein visage qui l’envoya à terre, sans ménagement. Un grand balèze armé d’un fusil à dispersion sortit alors de la fameuse cachette et domina l’inspecteur passablement sonné d’un œil amusé.
- C’est bon, je l’ai eu ! Il a son compte !
- Parfait ! Achèves le, j’veux pas prendre de risques ! Les autres, commencez à faire disparaître les preuves, on a plus beaucoup de temps devant nous avant l’arrivée des flics !

Le type au fusil à dispersion pointa le canon de son arme vers Rock, mais ce dernier le saisit assez vite pour que le tir soit détourné sur le côté. Il pointa à son tour son Reaper vers le visage de l’ennemi, et un sourire à la fois mauvais et amusé se dessina sur ses lèvres :
- Tu m’as enterré un peu vite, mon grand !

Il appuya sur la détente et l’homme s’effondra au sol, le crâne ouvert en deux.
Pendant ce temps, le leader, toujours avantageusement posté sur les passerelles métalliques, avait continué à s’avancer, se méfiant comme de la peste de cet agent de l’USS. Et quand il entendit une nouvelle détonation, il sut qu’il avait bien fait. Se mordant la lèvre inférieure tout en réfrénant une insulte, il s’avança de quelques pas, et prit une poignée de secondes pour ajuster son tir, cette fois. Il ne voulait pas rater le nippon. Heureusement, ce dernier ne l’avait pas vu. Et il était en plein dans son viseur. Son prochain tir serait aussi très certainement le dernier que le brun entendrait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 23:48
avatar
23
messages
Date d'inscription : 15/05/2017
Zone Image :
Messages : 23
Genre : Féminin
Occupation : Inspectrice de l'USS
Habitat : Myrs, Ys
Pouvoir : Implants mécaniques et amplification de l'adrénaline
http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/
Sujet: Re: Duo Explosif


250 mots
Duo Explosif
Jason & Dahlia
Le bruit des détonations ne laissait plus aucun doute sur le lieu principal de l’altercation. Après avoir parcouru un long couloir, Dahlia tomba sur la porte qui la séparait du carnage. Elle senti l’adrénaline monter et des picotements le long de son dos, signe que ses implants s’étaient activés. D’un geste particulièrement brutal et puissant, la cyborg donna un coup de pied dans la porte, qui sortit de ses gonds pour aller heurter un malheureux scientifique posté non loin derrière. Les regards d’un homme et d’une femme en blouses blanches se tournèrent brusquement sur la nouvelle arrivée. L’inspectrice sauta aussitôt derrière un réfrigérateur tout en tirant trois balles d’énergie violacée de sa main gauche. Les deux scientifiques ne se firent pas prier pour répliquer, mais l’homme fut touché à l’épaule puis en plein tête.

L’agent de l’USS se déplaça rapidement derrière un frigo avant de resurgir hors du champ de vision de son ennemie, elle sortit son Reaper, enclencha le mode « neutralisation » et fit feu. La cible convulsa pendant quelques secondes avant de s’effondrer, assommée par le choc électrique. Mais l’endogée n’eut aucune seconde de répit, deux bruits familiers retentirent dans son dos et elle sut qu’on la tenait en joue. Elle voulut retourner de l’autre côté du frigo, mais ne fut pas plus rapide que les projectiles énergétiques qui lui foncèrent dessus. Le premier lui frôla la tête, provoquant une giclée de sang, tandis que le second se heurta à son bras mécanique.

« Mauvaise pioche ! »

Un sourire amusé sur les lèvres, Dahlia leva son bras gauche et lança une rafale sur les deux hommes. Ils s’effondrèrent devant ses yeux puis elle remarqua un autre individu debout sur la passerelle. D’un coup d’œil rapide, elle vit la tête brune prise pour cible qui n’était autre que Rock. Un cliquetis se fit entendre du Reaper qui passa en mode « destruction », l’inspectrice arma son tir et une puissante déflagration heurta sa cible de plein fouet, endommageant la partie de la passerelle touchée, qui finit par s’effondrer sur le poids du corps.

Malheureusement, concentrée sur le fait d’empêcher à l’inspecteur de se faire tirer dessus, la violette ne put rien faire contre le trait lumineux qui lui transperça l’épaule. Le choc la fit heurter un réfrigérateur et elle tomba à plat ventre. Le flux d’adrénaline anormalement élevé dans son corps inhibait la douleur, mais le coupable armait déjà son prochain tir. Sa tête fut cependant traversée par un trait lumineux. Les autres agents de l’USS venaient de faire leur entrée et renversaient considérablement la balance.

Les coups de feu redoublèrent dans le hangar. Dahlia récupéra son Reaper au sol puis le rangea à sa ceinture. D’un grand saut, elle se posta sur le haut d’un meuble avant de se laisser tomber sur un scientifique trop occupé à viser Rock. Son coude gauche fracassa le crâne de l’homme et dans son élan, elle effectua une roulade avant d’abattre un dernier opposant à l’aide de son arme intégrée. Quelques instants plus tard, un silence envahi le hangar, c’était terminé.

D’un pas nonchalant, l’agent spécial alla à la rencontre de Jason. Une personne très observatrice pourrait noter le léger bruit sourd que provoquait la jambe gauche de la cyborg. Elle s’exprima d’un ton sarcastique et l’expression moqueuse :

« Wow, non vraiment, impressionnant ! J’ai adoré te voir te faire sauver les fesses... Faudra que tu m’apprennes ! »

Son coéquipier Mike ne tarda pas à la rejoindre en claudiquant légèrement, sa jambe droite était tâchée de sang mais la blessure ne semblait pas profonde. Un éclair d’agacement traversa les yeux de l’inspectrice en voyant cela, les choses auraient pu mal tourner si tout le monde n’avait pas été parfaitement entraînés. Elle se rapprocha du nippon, laissant à peine cinquante centimètres entre eux. Sa voix devint soudainement plus sèche.

« N’entraîne pas les autres dans tes conneries. »

La jeune femme le fixa pendant quelques secondes, avant de prendre son téléphone tout en s’écartant.

« Capitaine, c’est Dahlia. Les scientifiques ont été neutralisés, nous rentrons. »

« Dit à Rock de ramener ses fesses dans mon bureau dès son arrivée ! » Cria l’homme de l’autre côté du fil.

« Je crois qu’il a entendu Cap’tain... »

Elle raccrocha enfin, puis grimaça. L’adrénaline dans son sang diminuait et bientôt, une douleur lancinante lui envahi l’épaule droite.

« J’aurai mieux fait de perdre les deux bras... » Lâcha-t-elle.

« Ne dit pas de bêtises... » Répliqua Mike.
by Lyxiae


Dernière édition par Dahlia Gardilho le Ven 26 Mai - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sam 20 Mai - 1:05
avatar
messages
Invité
Invité
Sujet: Re: Duo Explosif

DUO EXPLOSIF

feat.Dahlia & Jason



C’est une explosion derrière lui qui ramena brusquement le brun à la réalité : faisant volteface en pointant son arme vers la passerelle, son regard chercha l’origine du tir qui venait de lui sauver la vie et repéra une inspectrice de l’USS qu’il avait croisé quelques fois par le passé, et avec qui ça s’était toujours assez mal passé : Dahlia Gardilho.
Sans prendre le temps de la saluer, Rock disparut un peu plus loin et entendit un homme approcher dans sa direction. Il avait une démarche qui ne trompa pas le nippon : il avait des jambes en métal. Tandis que les autres membres de l’USS investissaient avec force le hangar, Jason passa son reaper en mode neutralisation et surgit de sa cache avant de toucher sa cible en pleine poitrine, qui s’effondra au sol en se convulsant. Ce n’était pas un scientifique. Il faisait plutôt penser à un mercenaire au vu de son allure : jambes biomécaniques, implant à l’œil droit, nombreuses cicatrices.

Par sécurité, Rock donna un coup de pied dans le fusil d’assaut tombé au sol pour l’éloigner, et constata quelques secondes plus tard que les coups de feu s’arrêtaient. Plusieurs agents annoncèrent que la zone était désormais sous contrôle. L’inspecteur rangea son Reaper et fit demi-tour pour rejoindre ses collègues, mais il fut arrêté sur sa route par Dahlia. Son regard fila naturellement vers sa jambe bionique dont il décela le bruit caractéristique grâce à son ouïe aiguisée. Après quoi, il la fixa droit dans les yeux quand elle le provoqua gratuitement sur sa performance.

Coup de chance pour elle, il n’était pas d’humeur à jouter ce soir. Il reprit tranquillement sa marche en direction du labo mais son pas s’immobilisa une nouvelle fois quand Dahlia lui barra la route en le fixant de très près. Cette seconde remarque ne passa pas du tout. Plissant les yeux, Rock saisit dans un geste rapide la mâchoire de la jeune femme dans sa main droite, alors que Mike, son partenaire, exigeait du brun qu’il arrête ça de suite. Ignorant complètement celui-ci, il murmura à Dahlia d’une voix mauvaise :
- Je ne me souviens pas avoir sollicité ton aide, et je ne sollicite pas non plus ni ta présence, ni ton avis…

Là-dessus, il la lâcha et la dépassa tandis qu’elle téléphonait déjà à Murphy pour lui annoncer que la zone était sécurisée. Malgré la distance déjà importante qui le séparait de Gardilho, il entendit sans mal la convocation immédiate exigée par le capitaine, et les autres purent le savoir car le brun tourna légèrement la tête sur le côté, avant de poursuivre son chemin jusqu’au labo. De son côté, le partenaire de Dahlia fut soulagé que la situation ne dégénère pas, et éloigna sa main de son Reaper, qu’il s’était préparé à dégainer si Rock l’y obligeait.
- Ca va, Dahlia ?

Le tout était très spartiate. Des frigo un peu partout contenant pour la plupart des échantillons de génétique ou des implants biomécaniques, de quoi laver et stériliser un minimum les outils et le reste, et au milieu du labo, une table d’opération sommaire. Un corps ayant pris une un rayon dans la tête gisait sur celle-ci. Rock n’en fut pas surpris, il avait entendu l’ordre d’élimination depuis sa position. Et il savait de fait également que l’identité de cette victime ne lui apprendrait rien.

Pendant que les autres agents commençaient à échanger leurs théories et avis sur la question, Jason, lui, s’alluma une cigarette en restant à l’écart des autres, tout en faisant le point. Quelque chose le gênait : ce labo était beaucoup trop bien protégé pour être un simple laboratoire clandestin comme ils en démantelaient régulièrement. Détaillant l’endroit sans vraiment chercher quelque chose de précis, il s’approcha d’un ordinateur dont l’écran affichait une seule et unique phrase clignotante : « transfert effectué. Effacement de la mémoire disque terminé. »
Après un long soupir, il attrapa son téléphone et appela aussitôt celle qu’il considérait comme étant sa partenaire :
- Mei ? J’ai besoin que tu m’aides. Il faut que tu me trouves où sont parties les données qui ont été effacées d’un ordinateur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Mai - 15:40
avatar
23
messages
Date d'inscription : 15/05/2017
Zone Image :
Messages : 23
Genre : Féminin
Occupation : Inspectrice de l'USS
Habitat : Myrs, Ys
Pouvoir : Implants mécaniques et amplification de l'adrénaline
http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/
Sujet: Re: Duo Explosif


250 mots
Duo Explosif
Jason & Dahlia
Ce n'était pas la première fois que Dahlia et Jason s’adonnaient à des joutes verbales. À quelques reprises, les deux agents s'étaient déjà retrouvés sur une même affaire, et la cyborg n'avait jamais pu s'empêcher de le provoquer face à ses méthodes peut habituelles. C'était pour cette raison que son coéquipier blond s'était empressé de les rejoindre en voyant l'inspectrice s'adresser à l’imprudent.

Cependant contrairement aux autres fois, le brun ne sembla pas d’humeur à répondre à la jeune femme. Cette dernière trouva qu'il avait bien du culot de l'ignorer après ce qui s’était passé. Ainsi, la violette se posta devant le nippon et changes radicalement de ton. Ce qui ne plut pas à son interlocuteur, qui le fit très vite savoir. D’un geste rapide, il empoigna le menton de la jeune femme, sans pour autant y mettre une quelconque brutalité. Fronçant d'abord les sourcils, Dahlia esquissa un sourire narquois suite à ses mots. Le message était très clair, ce n'était pas comme si elle avait pris cette attaque par pur plaisir. Son coéquipier n'appréciait pas les manières de Rock et le faisait savoir. Mais d'un geste de la main, elle lui intima de se calmer. Elle avait déjà compris qu'il ne ferait rien de plus et voulait stopper la discussion.

« C’est la dernière fois que j’interviens, rassures-toi… » Répliqua-t-elle dans un murmure sans le lâcher des yeux.

La main de Jason finit par quitter le visage de Dahlia et il s'en alla, continuant sa route. La cyborg en profita donc pour appeler son chef et l'informer de la situation. Autant dire que ce dernier avait toujours mauvaise la désobéissance de l’un de ses meilleurs éléments, quelle ironie. Mike de son côté s'inquiéta pour sa coéquipière. Il avait l'habitude d'accorder de l’importance à de petites choses futiles, mais l’inspectrice appréciait tout de même de faire équipe avec lui, son calme olympique contre balançait son tempérament de feu.

« Mais oui ça va, tss ! » La violette se tint l'épaule et retint un juron.

« Il faut s'occuper de ça. » Renchérit le blond.

« Plus tard, c'est rien. »

L’air bougon de l’inspectrice montrait déjà qu'il ne servirait à rien d'insister. Le trentenaire roula des yeux et se résigna, il la savait têtue. Les deux coéquipiers se rapprochèrent du corps de la victime installée sur la table au centre. Certains des éléments présents dans les frigos n'étaient pas étrangers à la cyborg. Mais elle s’intéressa plutôt à la victime lunarienne d'après son apparence presque trop parfaite. Elle sortit son téléphone et appela Mei, la hackeuse de génie de l’USS.

« Que me veux ma p’tit chouquette ? » Répondit une voix mielleuse.

« Il faut que tu me trouves l'identité d’un Lunarien, je t'envoie ses empreintes. »

Dahlia tapota sur son téléphone et un mode scanner se déclencha. Prudemment, elle prit entre ses doigts l’index de la victime et l’apposa sur l'écran.

« Je l’ai ! Ooh mon dieu, c'est Elliot Nightingal, un musicien peu connu j'adorai sa musique ! Tu savais qu’il avait… ! »

« Oui c'est passionnant, Mei ! Merci pour ton aide, j’te rappelle d'il y a du nouveau. »

« Pas de problème ma chéwie ! »

Roulant des yeux, endogée raccrocha. Malheureusement, le reste n'apprit rien de plus au groupe d’agent. Dahlia observa Rock à l'écart, une cigarette à la bouche. Il semblait avoir trouvé quelque chose sur un ordinateur. Détournant les yeux, l’inspectrice se rapprocha des quatre prisonniers immobilisés. La femme neutralisée par Dahlia à son arrivée, deux autres scientifiques, ainsi qu'un mercenaire aux membres bioniques. Ce dernier attira particulièrement son attention, il reprenait d'ailleurs doucement ses esprits.

« On ne voit pas grand monde affublé de membres cybernétiques, je suis sûre que ça a un rapport avec ce pseudo labo, hm ? T’as plutôt intérêt à parler. »

« Ils m'ont rendu mes jambes alors j’bossent pour eux ! »

« Depuis quand ? »

« Presqu’un an… »

« Que font-ils d'autres ? »

« Eh j'en sais rien moi, j’suis qu'un garde ! »

La violette plissa des yeux, avant d'abandonner le mercenaire pour avoir un rapport des autres interrogatoires de ses collègues. Ils révélèrent que ces scientifiques s’adonnaient à des recherches obscures sur l’augmentation des performances humaines. Cela rappellera des souvenirs à l’endogée.

Bien que concentrée sur son boulot, Dahlia se tourna de nouveau vers Rock. Mais ce n'était pas sa trouvaille qui intéressa la jeune femme à vrai dire. Pour la seconde fois, elle s'en rapprocha.

« Dahlia… » Avertit Mike, qui suivit la jeune femme des yeux.

« T'inquiètes. »

Une fois à proximité de lui, elle croisa les bras et déclara sur un ton neutre, qui n'avait rien à voir avec le précédent.

« Un mec comme toi, savait parfaitement que c'était stupide, n'est-ce pas ? Pourquoi tu- ?... Laisse tomber… Pas comme si t’allais répondre. »

Elle jeta un dernier regard au nippon, puis s’en éloigna avec son partenaire.

« Depuis quand tu t'intéresses aux autres toi ? » Lui demanda-t-il.

« Depuis que j'ai risqué ma peau pour cet idiot et qu'il… purée je veux un éclair là, maintenant ! »


Mike éclata littéralement de rire devant la gaminerie dont faisait preuve sa coéquipière. Elle l'avait mauvaise, il le savait. Les analyses sommaires du hangar loin d'être ordinaire continuèrent, rangeant cette affaire dans un coin de sa tête.

by Lyxiae


Dernière édition par Dahlia Gardilho le Ven 26 Mai - 13:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sam 20 Mai - 15:48
avatar
messages
Invité
Invité
Sujet: Re: Duo Explosif

DUO EXPLOSIF

feat.Dahlia & Jason



Sans même s’occuper de ses blessures légères au visage et à l’épaule droite, le nippon suivit la piste que lui fournissait l’unique terminal informatique présent alors même que les autres agents se soignaient avant toute chose. Une fois encore, Rock était un agent vraiment différent des autres, et il le revendiquait. Très vite, il raccrocha avec un sourire satisfait sur le visage : Mei se collait à sa requête sans attendre, et elle trouverait ce qu’il voulait. Elle était douée, très douée, même. Après quelques manipulations requises en manuel de la part de Jason pour permettre à la hackeuse de pénétrer dans le système, la jeune femme lui annonça qu’elle se mettait de suite au travail.

Rock se tourna alors vers Dahlia et Mike un bref instant. Il observa la brune du coin de l’œil durant ce laps de temps, avant de commencer sa fouille du laboratoire. En ouvrant un frigo, il dénicha de nombreux échantillons génétiques portant des étiquettes avec des noms de codes lettrés et chiffrés qui parurent très sophistiqués aux yeux de l’inspecteur. Il saisit une fiole et la remua devant ses yeux par curiosité. C’est alors qu’il aperçut de l’autre côté de la fiole le visage de Dahlia qui s’était rapprochée de lui. Il s’apprêtait à l’envoyer paître, mais les mots de la jeune femme le désarçonnèrent suffisamment pour qu’il n’en fasse rien. Au lieu de ça, il la regarda faire demi tour en hésitant sur la marche à suivre.

Jason était à la fois redouté, peu apprécié, et rejeté par ses pairs, en tout cas, pour ce qui est de la majorité. Les agents qui comme Mike ne voyaient en lui qu’un électron libre dangereux étaient nombreux, ce qui ne faisait qu’accroître les réactions défensives du jeune homme. Et pourtant, cette fois, Dahlia cherchait à comprendre, et pas à l’engueuler. Un changement aussi inattendu qu’appréciable. Il hésita encore un instant, puis :
Nous n’aurions rien trouvé du tout si je n’étais pas entré sans vous attendre ! Lui dit il d’une voix à peine assez perceptible pour que la brune et seulement la brune l’entende.

Il attendit qu’elle tourne son regard vers lui, puis ajouta en expirant sa fumée et en la fixant les yeux dans les yeux :
Ils s’apprêtaient à supprimer toutes les traces. Peu importe comment, ils savaient qu’on arrivait, et ils savaient sous combien de temps. Si j’avais suivi la procédure, nous n’aurions rien trouvé d’autre qu’un labo vide et un cadavre avec un trou dans la peau.
Sans attendre de réponse, il mit fin à la conversation et s’éloigna en direction des prisonniers après avoir mis la fiole dans sa poche. Il ne s’attendait pas à ce qu’elle comprenne. C’était simplement sa façon de la remercier pour avoir évité de lui prendre la tête sur sa façon d’agir.

Il s’approcha en particulier du mercenaire qu’il avait neutralisé, et ordonna au policier qui le gardait de s’éloigner.
- J’ai tout dit à la p’tite brune. J’ai rien d’autre à raconter.
- Ca, c’est à moi d’en décider, pas à toi…  coupa Rock d’un ton menaçant en s’allumant une nouvelle cigarette. Qui t’a engagé ?
- Je vous l’ai déjà dit : je bosse pour eux en échange de mes nouvelles jambes.
- Tu n’as pas répondu à ma question ! Qui dirige tout ça ?
- Hé, mec… Regarde autour de toi, j’en sais rien moi ! Je suis là pour m’assurer qu’aucun curieux ne pose problème.

Une première fois, Rock plissa des yeux en l’observant. Il le détailla un instant, s’accroupit pour être à la même hauteur que le prisonnier, puis :
- Nombreuses cicatrices, capacité à utiliser des armes lourdes, implant visuel conçu pour augmenter tes performances de visée, doigts calleux… Tu es un ex militaire. Je parie que tu as servi dans une unité de terrain. Opérations noires… Ou peut-être la Shadow…
- Qui es tu… ?  Répliqua soudain le prisonnier en fixant l’agent avec un regard étonné.
En une poignée de minutes, Rock profilait l’inconnu, et ce dernier était complètement désarçonné face à une telle chose. Cela pouvait se lire sur ses yeux. Il ne s’y attendait pas.
- On va arrêter de jouer aux cons, maintenant : tu n’es pas là simplement parce qu’on t’a rendu tes jambes, et tu n’es pas qu’un simple garde. Alors parle, ou je te garantis que je vais perdre patience, cette fois…  Acheva-t-il en lui envoyant de la fumée dans le visage sans la moindre forme de respect.

Le mercenaire observa le brun en tentant de le jauger quelques instants : il paraissait très jeune, et peut être l’était il. Mais il n’arriverait pas à le berner, et sous peu, ils obtiendraient son identité grâce à ses empreintes, confirmant du même coup la théorie du nippon. Car même si son dossier était classé confidentiel, il était en effet un ancien soldat…
- Tout est fait pour qu’on en sache le moins possible…  Avoua t’il finalement en baissant la tête. Ils compartimentent les infos pour que dans ce genre de situation, on ne puisse rien dire…
- Qui ça, « ils » ?
- Je ne sais pas. Tout ce que je peux dire, c’est qu’ils sont puissants. Très puis…

Un trait laser traversa alors la pièce et perfora le crâne du prisonnier qui s’effondra au sol, mort. Dans un réflexe instinctif, Jason avait lui aussi plongé à terre, et il se redressa en braquant la direction d’où était parti le coup de feu. Mais il était déjà trop tard : le drone qui avait pénétré dans le hangar et tiré sur le témoin s’autodétruisit non loin d’un groupe d’agents qui furent balayés par l’explosion. L’un d’eux décéda instantanément, quant aux autres, ils avaient leur compte pour un moment.

Poussé par son instinct, Rock traversa la pièce en courant aussi vite qu’il le pouvait. Il sortit à l’air libre, et balaya du regard tous les lieux un peu surélevés de la zone. C’est alors qu’il la vit : une silhouette toute habillée de noir s’éloignant de la zone en courant. Il pointa son Reaper dans sa direction et tira une rafale pour tenter de stopper l’inconnu, mais ne parvint qu’à freiner la course de l’assassin qui disparut une poignée de secondes plus tard dans la nuit. Frustré, le nippon baissa son arme et la rengaina tout en serrant ses mâchoires pour dissimuler son agacement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 22:58
avatar
23
messages
Date d'inscription : 15/05/2017
Zone Image :
Messages : 23
Genre : Féminin
Occupation : Inspectrice de l'USS
Habitat : Myrs, Ys
Pouvoir : Implants mécaniques et amplification de l'adrénaline
http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/
Sujet: Re: Duo Explosif


250 mots
Duo Explosif
Jason & Dahlia
Lorsque Dahlia s’était retrouvée devant Rock, ce dernier tenait à la main une fiole, elle la fixa pendant un instant, avant de retourner son attention sur l’inspecteur. Seulement, même si la jeune femme était curieuse de comprendre pourquoi il avait pris un risque pareil, elle se ravisa, se doutant que le brun ne répondrait certainement pas à sa question. Alors que la cyborg s’éloignait, rejoignant son coéquipier, Jason finit par lui répondre. Elle stoppa sa marche et se tourna vers lui, l’étonnement pouvait se lire sur son visage fin.

Elle planta son regard azur dans celui de son collègue, qui recrachait d’un souffle la fumée de sa cigarette avant de reprendre. L’agent spécial haussa un sourcil suite à ses paroles, mais elle n’eut pas le temps de répondre quoi que ce soit, car le fumeur s’éloignait déjà. Elle remarqua qu’il avait gardé la fiole dans sa poche, qu’est-ce que ça pouvait bien être pour qu’il la garde comme ça ? Haussant les épaules, Dahlia se mit à réfléchir à la réponse de Rock. Même s’il était vrai que sa présence avait retenu le départ des scientifiques ; avant d’arriver dans le hangar, elle doutait qu’il en sache quelque chose. Donc ça ne répondait pas à sa question : pourquoi être entré quand même tout seul ? Sa langue claqua sur son palais tandis que Mike l’interpellait :

« Dahlia, qu’est-ce qu’il t’a dit ? »

« Il répondait à ma question. »

« Tch, il t’a sorti quoi comme excuse ? » Répliqua l’homme d’un ton dédaigneux.

« On verra ça plus tard. »

Bouche bée, Mike cligna plusieurs fois des yeux. C’était la première fois que la jeune femme perdait une occasion de critiquer Jason. Elle préféra retourner à son boulot afin de prêter une plus grande attention aux différentes pièces à convictions non loin du corps qu’elle avait laissé de côté auparavant. La jeune femme saisit un des implants mécaniques de son emballage, elle observa le logo présent dessus, puis celui présent à l’intérieur de son poignet gauche. Ses sourcils se froncèrent lors qu’elle vit qu’ils étaient identiques. À l’époque elle ne s’était pas réellement demandée d’où venaient les matériaux constituant ses membres, étant donné qu’Umbra avait pour habitude de faire de la récupération. Sans perdre un instant, elle sortit son téléphone.

« Voui ma nenette ? »

Dahlia ferma les yeux devant ce surnom plus que douteux, avant de passer à autre chose.

« J’ai besoin que tu me retrouves le propriétaire d’un logo, je te l’envoie. »

Elle prit une photo dudit symbole et une réponse ne tarda pas à se faire entendre par l’asiatique.

« Ah c’est un implant venant du fournisseur Metal Gear, pas très connu, assez récent dans le domaine en fait, mais ils font des bons trucs ! Le proprio, Sean Garroway, a fait fortune aux jeux et a décidé d’investir dans ce domaine. Tu veux plus de détail ma choupette ? »

« Non ça ira j’ai ce qu’il faut, merci Mei ! »

L’inspectrice raccrocha, un air satisfait sur le visage. Elle sortit un sachet et y enferma l’implant en question. Non loin, la violette remarqua Jason s’accroupir devant le mercenaire aux jambes bioniques. Il semblait vouloir poursuivre un interrogatoire, en général Dahlia laissa cette tâche à Mike quand elle pouvait, la patience n’était pas souvent son fort. Elle fut pour le coup surpris des déductions que fit le Rokuro. L’ancien militaire donc, fut obligé de tout avouer. Mais alors qu’il semblait tout à coup avoir la langue déliée, un rayon lumineux lui traversa le crâne, le tuant sur le coup. Par réflexe l’agent de l’USS se baissa au sol, mais aucun autre tir ne vint. Au contraire, un drone qui avait fait éruption explosa, blessant bon nombre d’agents à proximité, et en tuant un dans la foulée.

Dahlia et Mike suivirent le même chemin que Rock et coururent à l’extérieur à la recherche du coupable. Ils n’eurent le temps que d’apercevoir une silhouette s’enfuir à toutes jambes suite aux tirs de l’inspecteur. Contrariée, la jeune femme abattit son poing sur la taule du hangar en pestant.

« Comment ils ont pu savoir qu’on était là ?! »

Un véhicule sanitaire faisait d’ailleurs son entrée, il serait chargé de s’occuper des corps tandis que la police ramassait tous les éléments susceptibles d’aider à faire avancer l’affaire. Plus rien ne retenait les agents sur les lieux, et c’était dépité par la mort de l’un de leur collègue qu’ils rentrèrent au QG. Sentant que sa coéquipière était particulièrement de mauvaise humeur, Mike imposa de prendre le volant, un accident n’était pas nécessaire.

Aussitôt arrivés, le capitaine Murphy attendait ses hommes de pied ferme. On pouvait voir une veine tressautait à sa gorge, il avait été mis au courant de la mort de l’un de ses hommes, et tout portait à croire qu’il passerait ses nerfs sur un certain brun. Il fixa tour à tour ce dernier puis Dahlia, et leur demanda de venir dans son bureau d’une voix extrêmement glaciale. La jeune femme ne comprit pas vraiment pourquoi elle était demandée mais ne dit rien pour une fois.

L’homme alla se poster derrière son bureau, avant d’y taper violemment ses mains à plat, renversant une bouteille d’eau heureusement fermée, qui roula jusqu’aux pieds des deux inspecteurs.

« Tu vas m’expliquer ce qui t’es passé par la tête, Rock ?! Plus les jours passent et plus je me demande si ton cerveau fonctionne correctement ! »

Ils n’allaient plus avoir d’oreilles à la fin de cet entrevu, c’était certain.

by Lyxiae


Dernière édition par Dahlia Gardilho le Ven 26 Mai - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mer 24 Mai - 7:17
avatar
messages
Invité
Invité
Sujet: Re: Duo Explosif

DUO EXPLOSIF

feat.Dahlia & Jason



Lorsque Dahlia frappe rageusement la paroi du hangar, Rock fit demi-tour dans sa direction, et croisa son regard durant un bref instant :
Excellente question… souffla-t-il avant de retourner à l’intérieur.
Rapidement, les forces de l’USS cédèrent la place aux coroners et à la police locale, et regagnèrent pour la plupart le QG en s’assurant que le transport des prisonniers se passerait sans accroc. Et dès qu’ils furent rentrés dans les locaux de la police, Rock remarqua aussitôt que Murphy l’attendait de pied ferme. Pas étonnant, puisqu’il se rappela qu’il avait passé son ordre de rentrer immédiatement à la trappe. Il se prépara aussitôt à avoir les tympans percés pour les vingt prochaines minutes. Il fut cependant surpris de constater que Dahlia était aussi de la partie, ce coup ci.

Comme toujours, le nippon entra et s’assit confortablement en s’allumant une cigarette malgré les mots « zone non-fumeurs » écrits en rouge sur la porte du bureau du capitaine, qui avait depuis longtemps lâché l’affaire à ce niveau-là.
- Les choses m’ont un peu échappé des mains, capitaine… répliqua-t-il d’un ton calme aux fortes questions de son supérieur.
- Un peu ?! Mais tu te fous de moi ou quoi ?! Pourquoi es-tu rentré seul là-dedans ?! Explique-toi, Rock ! Tu as encore risqué la vie des autres ! C’est pourtant pas compliqué d’attendre les renforts ! Mais non ! Monsieur entre seul et se fait tirer dessus par de l’armement lourd !
- J’avais mes raisons pour entrer ! Rétorqua soudain Jason, légèrement agacé. Personne n’aurait pu prévoir qu’on serait reçus par des hommes armés de canons gauss et de fusils à dispersion ! Leur armement n’avait rien à voir avec les derniers ateliers que nous avons fouillés jusqu’ici ! Se défendit-il tout en regagnant son calme.

Murphy soupira un instant, avant de reprendre d’un ton un peu plus calme :
- Nous avons perdu un homme, et nous en avons trois à l’hosto dans un état grave, Rock…
- Je ne vois pas le rapport…
- Il est pourtant évident ! Le rapport, c’est que si tu avais attendu les renforts, et t’étais montré prudent, ce ne serait certainement pas le cas ! Trancha le capitaine d’une voix autoritaire. Tu n’as jamais le moindre respect pour les ordres, et voilà ce qui se passe quand tu agis aussi imprudemment !
- Il n’y a aucun r… commença le brun avant de ravaler ses mots.

Rock releva la tête et fixa Murphy après avoir tourné la tête en direction de Dahlia. Il aurait bien dit exactement ce qu’il pensait de tout ce qui s’était produit ce soir au hangar à Murphy, mais il n’était pas du genre à parler alors que d’autres pouvaient l’entendre. La présence de Dahlia eut comme conséquence involontaire qu’il ne se défendit et n’expliqua pas ce qui était arrivé aux agents atteints par le drone. Il se contenta de fixer son supérieur, qui reprit de plus belle :
- Ce coup-ci, je ne te protègerai pas, Jason ! Tu ferais mieux de t’expliquer tout de suite !
- Si c’est tout, j’aimerais me remettre au travail ! Coupa soudain le brun en fixant toujours Murphy sans ciller. On reparlera de tout ça plus tard, annonça t’il en se levant. Seuls ! Précisa-t-il en tournant brièvement les yeux vers l’agent Gardilho avant de quitter la pièce d’un pas rapide.

Le capitaine sembla légèrement décontenancé. Il s’était attendu à ce que Rock lui raconte ce qui s’était passé. Mais rien. Il avait simplement coupé court à la conversation. Il en avait tellement été surpris qu’il n’avait rien rétorqué. Déconcerté, il tourna ses yeux vers la brune, et :
- Bon sang, mais… Qu’est ce qui s’est passé là-bas, Dahlia ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Mai - 1:05
avatar
23
messages
Date d'inscription : 15/05/2017
Zone Image :
Messages : 23
Genre : Féminin
Occupation : Inspectrice de l'USS
Habitat : Myrs, Ys
Pouvoir : Implants mécaniques et amplification de l'adrénaline
http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/
Sujet: Re: Duo Explosif


250 mots
Duo Explosif
Jason & Dahlia
Depuis l’arrivée de Jason à l’USS, le capitaine Murphy avait fait écrire en grosse lettre rouge sur sa porte « zone non-fumeurs », mais force était de constater que le jeune homme ne savait pas lire, ou avait oublié la notion de respect. Dahlia ne peut s’empêcher de penser que son supérieur manquait cruellement d’autorité, pour ne pas parvenir à faire respecter une chose aussi simple. Alors qu’elle retroussait les narines à l’odeur de la cigarette allumée, ses pensées furent interrompues par le premier coup de gueule de l’inspecteur en chef. Et la réponse qu’offrit Rock lui fit rouler des yeux, un peu, ben voyons...

Mais la jeune femme n’eut pas à dire quoi que ce soit, d’ailleurs elle ne comprenait toujours pas ce qu’elle faisait là. La cyborg se contenta juste d’écouter l’échange des deux hommes. La voix grave de Murphy monta dans les tours, comme elle s’y attendait. En cinq ans, elle avait appris à connaître le capitaine, et savait pertinemment qu’à chaque problème qui survenait sur une affaire qu’il coordonnait, il le voyait comme une sorte d’échec personnel, et ce même lorsque la faute ne venait pas directement de lui.

Le brun ne tarda pas à répliquer, Dahlia avait l’impression d’assister à un match de tennis. S’il tentait de se défendre, la jeune trouvait qu’il s’y prenait maladroitement. C’était justement parce qu’on ne savait jamais à quoi s’attendre, qu’il était déconseillé de se rendre seul dans une zone à haut risque. Le fait est que sans l’arrivée des renforts, le Rokuro serait surement mort, aussi fort soit-il. D’ailleurs l’agent ne semblait pas réaliser qu’il avait failli y passer, ou plutôt, ça ne semblait pas avoir d’importance. La violette poussa un soupir, ne comprenant rien à l’homme assis à ses côtés. Elle fronça tout de même les sourcils lorsque Murphy mentionna les blessés et le mort, cette partie-là n’aurait pas changée même s’ils étaient arrivés tous ensemble. Mais visiblement, le chef n’avait pas toutes les cartes en mains.

Puisque Jason avait étonnamment pris le temps de lui expliquer son point de vue, - qu’elle ne partageait pas totalement, mais soit -, l’Endogée s’attendait à ce qu’il fasse la même chose dans le bureau. Mais contre toute attente, il arrêta sa phrase et fit comprendre sans détour que l’inspectrice le gênait. Confuse, Dahlia haussa un sourcil et échangea un bref regard avec son supérieur, tout aussi perdu au final.

« Quoi ? » Lâcha-t-elle d’un ton neutre.

L’agent spéciale ne voyait pas où était le problème, ce n’était pas comme si elle n’avait pas été là plutôt. Mais ayant déjà vu que ce qui était normal pour les autres, était du domaine du paranormal pour Rock, elle abandonna l’idée de chercher une explication. Mais l’homme debout derrière son bureau n’était pas du tout de cet avis. Cependant, et sans grand étonnement, il s’adressa à un véritable mur. Qui finit par se lever et quitter la pièce, non sans confirmer que l’inspectrice était le problème. Dahlia resta les sourcils levés pendant de bonnes secondes avant de reprendre une expression normale. Elle commençait à comprendre pourquoi les agents ne faisaient pas longtemps équipe avec lui, ce type était à la limite de la bipolarité.

« Oook... Je dérange votre speed dating, désolée hein... » Répliqua-t-elle d’une voix nonchalante.

Ce n’était pas comme si elle avait demandé à être là. Murphy, toujours surpris par le revirement de l’imprudent, n’avait certainement pas entendu les propos de la cyborg. Reprenant contenance, il se contenta de demander des explications à la seule personne présente dans le bureau.

« Pour résumer, un drone a explosé dans le hangar alors qu’on en avait terminé. On a pu voir le coupable mais pas l’intercepter, donc cette partie n’a rien à voir avec Jason... Même si j’ignore qu’elle idée lui a fait croire que seul il arriverait à quelque chose. Rock est plus dangereux que les criminels qu’on affronte, on ne sait jamais ce qu’il va faire et jamais si ça va nous retomber dessus. Vous comptez agir au bout d’un moment ou continuer à coucher les oreilles ? »

Cette dernière phrase avait été dite sur un ton légèrement acerbe, mais son interlocuteur ne la reprit pas, sachant pertinemment qu’elle avait raison. Il poussa un soupir, se prit l’arête du nez entre le pouce et l’index, avant de reprendre.

« Je sais bien, mais j’avoue ne plus savoir comment le gérer, il ne respecte rien ! Autant parler à un sourd ! »

« Virez-le. » Lâcha la jeune femme d’un ton ennuyé en haussant les épaules.

« Ce n’est pas aussi simple... »

« Et depuis quand ? D’autres ont été virés pour moins que ça ! »

« C’est compliqué... Écoute, je veux que toi et Mike travailliez avec lui sur cette affaire, il est encore plus instable que d’habitude. »

« Moi ce que je veux savoir c’est, pourquoi ? »

« Actuellement ce n’est pas important, vous avez un caractère assez fort pour le contenir tous les deux, alors je compte sur vous. »

« Rien que ça... Sachez qu’on ne risquera pas un seul cheveu pour lui dans cette histoire. »

Oh oui car elle n’avait pas oublié son remerciement des plus agréables. Murphy la fixa d’un regard naturellement blasé. La conversation arrivant à son terme, l’agent de l’USS se leva lentement, adressa un signe de tête au capitaine, puis quitta la pièce. Elle trouva son coéquipier assis à une des tables basses du petit hall de l’étage, un café à la main et le regard lointain. Ce fut sans même tourner la tête qu’il prit la parole.

« Alors, il te voulait quoi ? »

« Plutôt ce qu’il nous voulait, on bosse avec Rock sur le reste de l’affaire. »

« Génial, j’ai toujours dit que j’adorais ce mec. » Répliqua le blond d’un ton cynique.

Se levant et jetant son gobelet vide dans une poubelle, il adressa un mince sourire à sa coéquipière et ils prirent le chemin du bureau du concerné. La mine du trentenaire ne manqua pas de s’assombrir sur le trajet. Ce qu’il reprochait le plus au brun était son attitude détachée et je-m’en-foutiste, qui mettait souvent les autres en danger, s’il voulait crever bêtement, il n’avait qu’à sauter d’une tour. Et cette manie qu’il avait de faire remarquer qu’il n’avait rien demander, comme s’il ne se doutait pas qu’en le voyant en mauvaise posture on viendrait l’aider, il soupçonnait Jason d’en jouer, inconsciemment ou non.

Dahlia ne manqua de remarquer la mâchoire tendue de Mike mais se garda de faire un commentaire, ils pensaient la même chose, sauf que la jeune femme ne se perdait pas dans de sombre réflexion. Elle ne manquerait pas de mettre les points sur les i avec Jason un jour.

Le duo finit par arriver devant la porte du bureau de ce dernier. La violette tapa deux coups de sa main droite et attendit un peu, mais aucune réponse ne leur parvint.

« Où il a bien pu aller ? »

Dahlia ne comptait pas le chercher dans tout le bâtiment. Elle sut qu’ils n’auraient pas à le faire lorsque le blond lui montra l’allée gauche d’un signe de tête. L’homme finit par arriver à leur hauteur.

« Juste pour te dire que Murphy a décidé qu’on ferait équipe tous les trois sur l’affaire. » Déclara-t-elle d’un ton assez neutre bien qu’ennuyée.

by Lyxiae
Revenir en haut Aller en bas
messages
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Duo Explosif
Revenir en haut Aller en bas
Duo ExplosifVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]
» Un entrainement ... Explosif !
» Intrigue n°7 || Final explosif.
» Un cours de chimie explosif !
» Cours de potion N°10 : Fluide Explosif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlights ::  Terre ::   Ys ::   Bas quartiers-
Sauter vers: