MOONLIGHTS
RPG Science-Fiction / Fantastique. Avatars illustrés. Tous âges et niveaux. Pas de minimum de mots.
2107. Terriens et Lunariens vivent dans la paix, sous le signe du partage et de l’évolution. Grâce à la lumière lunaire et aux sélénites, les humains commencent à développer les mêmes pouvoirs que leurs cousins. Pour la première fois cette année, après un siècle et demi d’histoire complexe entre la Terre et la Lune, le tirage au sort a désigné un Lunarien pour prendre la tête du Conseil de la Fédération Terrienne. La nouvelle est clivante : si certains y voient une belle progression à l’avenir, d’autres redoutent les contestations ou même des luttes de pouvoirs en ces temps troublés. Sous Terre aussi, chez les Endogées, les opposés s’affrontent, entre régression et idéalisme. Alors que chacun essaie d'avoir sa part du gâteau, votre aventure commence ici : qui serez vous ?

Partagez | 
Espoirs & échappatoires. {Konstantin}
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Mai - 18:02
avatar
154
messages
Date d'inscription : 04/02/2017
Zone Image :
Messages : 154
Genre : Féminin
Occupation : Journaliste et communiquante.
Habitat : Ys.
Pouvoir : Polymorphie
Joué par : Lyxiae
Avatar : Yennefer de Vengerberg
http://moonlights.forumotion.com/t107-aller-et-retour http://moonlights.forumotion.com/t38-lorelai-helena-nilsson-im-not-heartless-ive-just-learned-how-to-use-my-heart-less http://moonlights.forumotion.com/t69-lorelai-h-nilsson-moonlight-shadow
Administratrice Lunaire
Administratrice Lunaire
Sujet: Espoirs & échappatoires. {Konstantin}


554 mots
Escape
Konstantin & Lorelai
Depuis son retour d’une durée indéterminée à Lunaria, Lorelai s’était terrée dans la résidence Nilsson, croisant les doigts pour qu’aucune connaissance ou aucun membre de la famille ne vienne rôder par là. Elle voulait se montrer discrète, en fin de compte. Tâter le terrain plutôt que de rentrer dans le lard de tout le monde en venant ramener sa face de Nilsson en plein centre-ville. Après tout, elle n’avait aucune idée de la façon dont les gens prenaient le tirage au sort de son père à la tête de la fédération. Et si elle ne devait se fier qu’aux réactions sur Terre, il y avait de fortes chances que la capitale de la Lune soit, elle aussi, touchée par des mouvements contestataires, quand bien même il n’était pas dans la nature des sélénites de lever la voix. La colonisation avait changé bien des choses dans la culture lunaire, en particulier chez les plus jeunes générations qui prenaient le parti de s’affirmer.

Cependant, lorsqu’elle entendit parler, beaucoup trop tard à son goût, du retour du festival de Lunaria, la fille Nilsson sauta de joie : elle en rêvait depuis son enfance. Sa mère lui racontait les festivités, lui promettant que lors que «tout ça» serait terminé, ils pourraient aller assister aux spectacles, se joindre aux banquets avec tous les Lunariens réunis pour l’occasion. Quand bien même l’atmosphère était tendue dans toute la fédération, Lorelai se réjouissait de participer à la fête. Et ce, même si elle devait faire profil bas. Fort heureusement, elle était tout à fait équipée pour cela. Néanmoins, hors de question d’y aller seule. C’est pourquoi elle appela son ami Konstantin, dont elle savait qu’il travaillait dans le coin en ce moment. Elle ne peut le joindre immédiatement, mais lui laissa un message vocal.

« Kons’, lâche ton boulot et ramène toi à Sirona. Tu vas pas t’enfermer avec ton collègue pendant des semaines pour ses beaux yeux, hein ? Je sais même pas si tu les as déjà vus de toute façon. Enfin. Rejoins-moi dès que tu auras ce message, j’aurai les mêmes fringues que la dernière fois.»

Avec un sourire satisfait, elle fourra son téléphone, un joyeux mélange de concepts terriens et de technologie lunarienne, dans la poche de son pantalon, et enfila ses bottes. Un rapide coup d’oeil au miroir pour quelques ajustements d’ordre physique, change un peu la forme de son nez, la couleur et la forme de ses yeux, puis du maquillage, sombre. Inutile de gaspiller son énergie à se métamorphoser de trop, il ne s’agissait là que de précautions. La jeune femme pris soin de mettre sa capuche sur sa tête, et sortit de la demeure familiale.

S’il y avait bien un avantage à son hérédité, c’était certainement cette maison. Elle était particulièrement bien placée dans la ville, et en quelques minutes, elle était au coeur de la place centrale de Lunaria. Les gens se pressaient, pour préparer les festivités du soir, quelques stands étaient ouverts, et les enfants étaient extatique : la plupart d’entre eux recevraient le soir même leur pendentif lunaire, et aujourd’hui comme hier, c’était une immense fierté pour les lunariens. une preuve de maturité, en quelques sortes. Constatant que le hasard des dates faisait bien les choses, Lorelai se prit à espérer que Konstantin la rejoigne avant la cérémonie. Elle avait bien envie qu’il voit ça.
by Lyxiae
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Mai - 21:53
avatar
74
messages
Date d'inscription : 25/02/2017
Zone Image :
Messages : 74
Genre : Masculin
Occupation : Anciennement professeur, bosse maintenant avec Zenon (est généticien)
Habitat : Ys principalement / Lune
Pouvoir : Télépathe
Avatar : OC / Kyle B. - South Park
http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/
Administrateur Terrien
Administrateur Terrien
Sujet: Re: Espoirs & échappatoires. {Konstantin}

Zenon & Konstantin & Lorelai

Bloqués à Terre !

Je n'ai jamais vraiment aimé les fêtes, festivals, et autres célébrations. La principale raison reste que ce genre de festivité imposait une réunion de famille, ou du moins, un passage de quelques jours chez grands-parents, cousins et compagnie. Et où sommes-nous mieux que chez sa propre famille ? Partout ailleurs, j'imagine.

Adolescent, je refusais catégoriquement de me mêler aux fêtes et traditions lunariennes. Une de mes nombreuses tentatives désespérés de me rallier à la Terre plutôt qu'à son astre. A chaque fois, j'insistais sur le fait que je ne viendrais pas ou que je ne ferais rien. On entendait alors Erwin crier que j'étais vraiment le dernier des cons, mon père tenter de m'expliquer désespérément que mes origines doubles étaient une force et non un désavantage, et ma mère soupirer, probablement ennuyée par les caprices que je pouvais faire quand je m'y mettais.

Inutile de préciser que je reste toujours campé sur mes positions. Pourtant, c'est plus une contrainte qu'une réelle affirmation. Je me force presque. Si j'avais ne serait-ce qu'une once de courage ou même d'amour propre, j'irais sûrement rendre visite à mon père et mon frère, et je tenterais de m'incruster pour ne pas rester seul lors du fameux festival de Luanaria. Mais au fond, l'accepteraient-ils ? Il serait parfaitement normal que les deux gardent un sentiment d'aversion à mon égard. Si j'étais mon père, il y a bien longtemps que je me serais giflé.

A force de réfléchir, de peser le pour ou le contre et d'en venir à une fatale conclusion dont je réfutais à chaque fois la validité, je finis par me résigner à ma solitude. De toute façon, il est un peu tard pour se préoccuper de ça. J'ai du travail, et puisque je n'abandonnerais pas ma nature passive, je doute que quelqu'un vienne me traîner pour faire quoique ce soit.

Là encore, j'avais parlé trop vite. Un peu plus et je n'aurais jamais regardé le message vocal que m'a envoyé Lorelai. Il faut dire que j'étais du genre très pris par le travail, et que pas grand-chose ne pouvait m'en détourner. Et à ma plus grande surprise, il s'agit d'une invitation toute simple pour le festival. Si je fus d'abord interloqué par ce message soudain, une brève réflexion rationnalisa la situation. Lorelai est parfaitement le genre de personne qui apprécie ce genre de festival, mais j'imagine qu'elle n'a pas grand monde avec qui y aller. Je suis peut-être la seule connaissance amicale qu'elle possède dans le coin outre sa famille. Quand bien même, j'ose espérer que je ne suis pas qu'un choix par dépit ? Il me semble qu'elle m'apprécie d'après ce que j'ai pu observer. En tout cas, moi, je l'apprécie. J'apprécie toujours plus les gens qu'ils ne m'apprécient, alors je me méfie.

Je range soigneusement mon travail et reprend tout juste le temps de me recoiffer. J'estime que mon éternel chemise et mon éternel cravate me garantisse un minimum de classe en toutes circonstances. J'espère que j'arriverais à la repérer assez facilement. Au pire, elle devrait bien réussir à me repérer.

Sirona n'avait beau pas être très loin d'où je travaillais, y aller à pied n'a pas été des plus commode. J'imagine que c'est un exercice banal pour la majorité cependant, mais l'absence de toute activité physique ne m'a visiblement pas été bénéfique. Et cet asthme, bon dieu … Je tentais juste d'arriver à l'heure ! Enfin, dix minutes en avance, en prévision d'un possible retard. Il n'empêche que c'était un peu pathétique d'arriver à presque à bout de souffle après un trajet qui avait tout d'une marche digestive.

Lorelai doit être déjà là, mais heureusement, la cérémonie n'a pas encore commencer. Beaucoup de monde peuple la place ce soir, cela ne me rend pas la tâche facile, surtout que Lorelai doit miser sur la discrétion ... Mais même au bout de dix minutes, je ne trouve aucune trace de la jeune femme. Seulement beaucoup trop d'enfant à mon goût, chose qui ne manque pas de me rappeler l'un des évènements premiers de ce festival. Machinalement, ma main gauche, alors bien au chaud dans mes poches, vient triturer le discret cristal lunaire que j'ose encore arborer. Il y a bien longtemps que je l'ai transformé en bague. C'est bien plus discret qu'un collier.

Pile au moment où mon esprit commençait à s'agiter dans le mauvais sens, je finis par repérer ce que je pensais être mon amie. En tout cas, de loin, elle portait les mêmes vêtements, et ressemblait suffisamment à l'image que j'avais d'elle pour que je me décide à me remettre en mouvement. Ce n'est pas que j'allais prendre racine, mais on n'est jamais trop sûr.

Elle ne devait pas m'avoir remarqué, probablement car elle ne regarde pas dans ma direction. D'une nature toujours aussi discrète, je me plante juste à côté d'elle, souriant maladroitement. Comment on salue quelqu'un, déjà ? Vous êtes bien gentils, ce n'est pas un exercice routinier pour moi.

-Bonjour !

C'est moi, ou je sonne faux ? Oh, et puis zut. Quitte à être parfaitement maladroit et mal à l'aise, autant le faire sans complexe.

-Merci pour l'invitation. C'était assez inattendu. Ça m'a permis de mettre le nez dehors en tout cas… Ca fait bien longtemps que je n'ai pas travaillé autant, mais ça fait aussi bien longtemps que je n'ai pas été aussi passionné par ce que je faisais.

Je soupire machinalement, et regarde autour de moi, visiblement plus intéressé que je ne veux le laisser croire.

-Et toi ? Ça va bien ?

Je dois bien avoir l'air du parfait touriste à regarder partout entre chaque coup d'œil destiné à Lorelai. J'ai l'impression d'être l'un de ces terriens qui mettent les pieds sur la lune pour la première fois. Ça peut sembler idiot, mais j'ai presque l'impression que je découvre ce que je me suis forcé à nier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Juin - 11:18
avatar
154
messages
Date d'inscription : 04/02/2017
Zone Image :
Messages : 154
Genre : Féminin
Occupation : Journaliste et communiquante.
Habitat : Ys.
Pouvoir : Polymorphie
Joué par : Lyxiae
Avatar : Yennefer de Vengerberg
http://moonlights.forumotion.com/t107-aller-et-retour http://moonlights.forumotion.com/t38-lorelai-helena-nilsson-im-not-heartless-ive-just-learned-how-to-use-my-heart-less http://moonlights.forumotion.com/t69-lorelai-h-nilsson-moonlight-shadow
Administratrice Lunaire
Administratrice Lunaire
Sujet: Re: Espoirs & échappatoires. {Konstantin}


...
Espoirs & échappatoires
Konstantin & Lorelai
La fille Nilsson était impatiente. Impatiente de voir cette cérémonie qu'elle n'avait vécue que de façon confidentielle, dans sa maison certes grande, certes entourée de beaucoup de gens de la haute, mais pas dans les circonstances actuelles. Les enfants qui défileraient sur cette estrade seraient sans doute très fiers de pouvoir participer à la renaissance de cette tradition millénaire. Et Lorelai était aussi impatiente de partager ça avec quelqu'un de son passé avec qui elle ne s'était pas disputée, et qui ne l'avait pas rangée définitivement dans la catégorie des irrécupérables, comme certains. Quoiqu'elle pouvait encore se vanter de s'être montrée plutôt fine stratège et diplomate, en la matière.

Lorsque Konstantin la rejoignit, elle ne perçut pas son arrivée, tant elle était absorbée par l'ambiance du festival. Il avait le chic pour être très voir trop discret, aussi. Elle allait lui lancer un "Ah, t'es enfin là" lorsqu'il se mit à expliquer avec bien trop de détails les tenants et aboutissants de sa situation. Lorsqu'il évoqua le plaisir qu'il éprouvait dans son travail, la lunarienne sourit sincèrement. Elle même vivait cela depuis peu, après des années au service d'une cause qu'elle n'estimait pas vraiment. Si l'expérience était précieuse, le reste n'était pas très enrichissant. Elle répondit chaleureusement.

" Je vais bien, je suis contente que tu t'épanouisse dans ton travail. Il faut bien qu'on y arrive à un moment, hein ?"

Son regard parcourut la place où les gens attendaient impatiemment le début de la cérémonie qui était imminente. Sans quitter l'estrade du regard, Lorelai reprit.

" J'aurais bien aimé participer à ce genre de chose à l'époque. Je n'ai pas vraiment à me plaindre mais, quelque part, ça me semble faux, non-officiel. Enfin, j'imagine que tu as eu droit à la même chose."

Elle soupira. C'était comme un mélange de mélancolie, de regrets et un fond d'indignation qui occupaient son coeur à la simple pensée de ce souvenir. Lorelai porta la main à son pendentif qu'elle sortit de sous sa veste. Elle songea que finalement, elle en savait peu sur la relation de Konstantin avec ses racines, et qu'il se montrait moins attaché qu'elle. Quoi de plus normal, au fond. Mais quelque part elle trouvait ça regrettable. Qui était-elle seulement pour lui faire la leçon, alors qu'ils se retrouvaient à peine ? Elle détourna le sujet, pour l'instant.

" Vous allez rester longtemps, avec ton collègue ? J'imagine que tu as beaucoup de gens à voir ici, depuis le temps."
by Lyxiae


Lorelai tape la discute en #08C2CB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Juin - 21:01
avatar
74
messages
Date d'inscription : 25/02/2017
Zone Image :
Messages : 74
Genre : Masculin
Occupation : Anciennement professeur, bosse maintenant avec Zenon (est généticien)
Habitat : Ys principalement / Lune
Pouvoir : Télépathe
Avatar : OC / Kyle B. - South Park
http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/
Administrateur Terrien
Administrateur Terrien
Sujet: Re: Espoirs & échappatoires. {Konstantin}

Lorelai & Konstantin

Espoirs et Échappatoires

Sa gentillesse a toujours été la bienvenue. Il est rare que j'arrive à me sentir bien avec quelqu'un, Lorelai devait être l'une des rares exceptions. Je lui renvoie légèrement son sourire alors que mon regard retourne se perdre dans les festivités. Peut-être qu'une situation plus stable m'aurait bien aidé, plus jeune. Je n'aurais pas eu ce comportement.

-J'aurais mis un certain temps en tout cas.

La discussion continue et dérive sur les souvenirs d'enfance. Elle et moi, nous avons évolué dans un milieu assez semblable. Nous n'avons certes pas réagit de la même manière, mais il n'empêche que notre ressenti se recoupe.

-Effectivement. Sauf que peu de temps après, j'entrais dans ma fameuse période "je suis cent pour cent terrien et je ne mettrais jamais un pied sur la Lune". Autant te dire que les cérémonies et compagnie… Je les fuyais.

Toujours le cas, évidemment. Mais elle change de sujet, ce que je trouve préférable. Je sais que mon comportement est tout à fait immature et je n'aurais que peu d'arguments pour la contredire si jamais l'envie lui prend. Autant éviter toute altercation alors qu'on vient à peine de se revoir. Ce serait dommage.

-Assez longtemps, je suppose. Ce n'est pas un petit projet, et faire des allers-retours Terre et Lune peut s'avérer très fatigant. J'imagine que je vais traîner dans le coin un bon moment.

Je ris nerveusement, et regarde ailleurs.

-Tu sais, à part mon père et Erwin …. Je ne connais pas grand monde ici. La famille plus éloigné, peut-être. J'ai surtout vécu en Allemagne, après tout. Les vagues personnes que j'ai tout de même pu rencontrer ont tout simplement dû oublier que j'existais. Enfin, je veux dire … Les relations amicales de mon père coïncide plus ou moins au paysage politique d'ici, et je suis parfaitement étranger à ce milieu.

Je marque une pause avant de sourire.

-Et je n'ai pas très envie de m'y aventurer.

Ouch. J'ai définitivement un don pour plomber les discussions, non ? D'un côté, je n'y suis pour rien, si les discussions famille et politique mène toujours à ça. J'ai cependant passé l'âge de faire de l'enfantillage, et je ne peux pas vraiment fuir les relations tendues qui me lient avec la Lune et avec ma famille. D'autant plus que ça pourrait être bien pire. Mais en ce jour de festival, j'espérais plus me livrer à une activité plus joyeuse que ressasser mon mauvais comportement et la situation tendue.

-Dis … ? Je crois qu'on peut goûter des plats traditionnels. On y va ? J'ai faim, et ça fait longtemps que j'ai mangé autre chose que des Apfelstrudel.



Dernière édition par Konstantin E. Kamil le Sam 24 Juin - 21:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Juin - 17:28
avatar
154
messages
Date d'inscription : 04/02/2017
Zone Image :
Messages : 154
Genre : Féminin
Occupation : Journaliste et communiquante.
Habitat : Ys.
Pouvoir : Polymorphie
Joué par : Lyxiae
Avatar : Yennefer de Vengerberg
http://moonlights.forumotion.com/t107-aller-et-retour http://moonlights.forumotion.com/t38-lorelai-helena-nilsson-im-not-heartless-ive-just-learned-how-to-use-my-heart-less http://moonlights.forumotion.com/t69-lorelai-h-nilsson-moonlight-shadow
Administratrice Lunaire
Administratrice Lunaire
Sujet: Re: Espoirs & échappatoires. {Konstantin}


...
Espoirs & échappatoires
Konstantin & Lorelai
Lorsque Konstantin évoqua ce que Lorelai appelait parfois sa “phase tête de lard”, elle ne put réprimer un sourire un peu moqueur. Mais qui était-elle pour juger ses réactions, elle qui n’était qu’une lunarienne de souche, et qui n’avait pas la moindre idée de quels dilemmes pouvaient le torturer depuis la naissance ? Elle parvint assez rapidement à effacer cette expression qui pourrait le mettre mal à l’aise. Lorelai n’était pas là pour faire ressortir ce genre de potentiels conflits. Elle avait bien assez détruit ses relations familiales avec son opiniâtreté. Au fond, elle comprenait ce à quoi il faisait allusion, quand il parlait du monde politique Lunarien duquel il ne connaissait rien. Si Lorelai était plongée dedans depuis l'enfance, elle ne comprenait pas pour autant toutes les arcanes de la réflexion du Conseil Lunarien. Et elle n'était pas certaine de vouloir s'y frotter pour autant. Elle acquiesça en réponse à ce qu'il disait : elle n'avait pour ainsi dire rien à ajouter.

L’idée de Konsantin la ravit, elle n’avait pas encore profité de la cuisine locale, préférant faire ses propres plats, discrètement, ou sautant un repas sur deux. Les odeurs qui émanaient des stands lui rappelaient son enfance, et creusaient son appétit.


“ Bonne idée, je sens des odeurs de ragoût depuis tout à l’heure et je meurs de faim.”

Sans plus attendre et sans vérifier que son ami la suivait, elle se précipita vers le stand d’où venait l’odeur. Cela lui rappelait la spécialité de sa mère, dont elle n’avait jamais appris la recette. Quelque chose que les terriens appelleraient sans doute un ragoût de légumes, mais qui avait une couleur bleue caractéristique de la plupart des plats Lunariens. Le genre de couleur qu’on attendrait pas vraiment dans un plat Terrien, en tout cas. Lorelai repéra le plat, et s’adressa au vieil homme qui regardait les passants d’un air désabusé. Peu de gens venaient commander de la nourriture, ils étaient plutôt agglutinés autour de l’estrade. Sans doute était-il impatient de l’après-cérémonie, pour voir les clients affluer. La jeune femme s’adressa au cuisinier en arborant un sourire enthousiaste et chaleureux.

“ Bonjour monsieur !“ Elle s’interrompit une seconde, se demandant si elle devait commander pour Konstantin. Ce serait sans doute un peu rude de lui imposer son propre choix culinaire. Elle reprit ensuite en désignant du doigt le ragoût bleuté et quelque chose qui ressemblait à du pain humain, mais dont la couleur rouge brunâtre déconcerterait sans doute un terrien.
“Je vais prendre une portion de plat, avec une miche rouge, s’il vous plaît.”

Lorelai n’était pas certaine d’utiliser le bon terme, elle se souvenait simplement qu’étant enfant, elle s’amusait à appeler ces petits pains de cette façon là, avec son frère. Elle ne se rappelait plus vraiment pourquoi, mais c’était un souvenir agréable, quoi qu’il en soit. Et le vieil homme sourit en réponse à sa commande, il avait donc certainement compris ce à quoi elle faisait allusion. La lunarienne se retourna alors vers son ami.


“ Tu veux prendre quoi ? C'est moi qui invite.”

by Lyxiae


Lorelai tape la discute en #08C2CB
Revenir en haut Aller en bas
messages
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Espoirs & échappatoires. {Konstantin}
Revenir en haut Aller en bas
Espoirs & échappatoires. {Konstantin}Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Konstantin
» Presentation: Les Cathares
» London, East End, Whitechapel [PV Sykes]
» Vos souhaits - vos envies - vos espoirs à la table
» 2017 : Championnat d'Europe [Espagne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlights ::  Lune ::   Lunaria ::   Sirona-
Sauter vers: