MOONLIGHTS
RPG Science-Fiction / Fantastique. Avatars illustrés. Tous âges et niveaux. Pas de minimum de mots.
2107. Terriens et Lunariens vivent dans la paix, sous le signe du partage et de l’évolution. Grâce à la lumière lunaire et aux sélénites, les humains commencent à développer les mêmes pouvoirs que leurs cousins. Pour la première fois cette année, après un siècle et demi d’histoire complexe entre la Terre et la Lune, le tirage au sort a désigné un Lunarien pour prendre la tête du Conseil de la Fédération Terrienne. La nouvelle est clivante : si certains y voient une belle progression à l’avenir, d’autres redoutent les contestations ou même des luttes de pouvoirs en ces temps troublés. Sous Terre aussi, chez les Endogées, les opposés s’affrontent, entre régression et idéalisme. Alors que chacun essaie d'avoir sa part du gâteau, votre aventure commence ici : qui serez vous ?

Partagez | 
It's a beautiful day underside ♥ Fall {Validée}
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Avr - 19:13
avatar
14
messages
Date d'inscription : 21/04/2017
Zone Image :
Messages : 14
Genre : Féminin
Occupation : Apprentie informaticienne (Hacker et DJ au black)
Habitat : Petit studio dans le centre-ville de Umbra
Pouvoir : "Reset" des souvenirs (inactif depuis qu'elle vit sous terre))
Avatar : Frisk - Echotale
http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/
Endogée
Endogée
Sujet: It's a beautiful day underside ♥ Fall {Validée}
UNDER FALL
feat. Frisk [Echotale]
Nom : Under
Prénom(s) : Fall
Age : 18 ans
Genre :Féminin
Orientation Sexuelle : Indéterminée
Peuple : Endogées (originellement Lunarienne)
Pouvoir : "Reset" de la mémoire et des souvenirs d'autrui (ne fonctionne plus depuis qu'elle vit sous Terre)
Métier : Apprentie informatrice (hacker/programmatrice, dj pour son compte)
Lieu de vie : Umbra

 

« ARE U FUCKING SERIOUS ? »
PHYSIQUE

Vue de loin
Tu vois cette fille ? Elle est jolie, n'est-ce pas ? Ca doit être son style vestimentaire. Elle porte des vêtements assez sombres, dans le genre punk/rock. Beaucoup de shorts, de collants souvent troués car elle n'y prête aucune attention, de crop tops. Elle aime superpositionner les vêtements en variant les couleurs dans les tons rouges, violets, marrons et noirs, et accompagner ses tenues de chaussures de sécurité ou de talons. Mis à part quelques bagues aux deux mains, elle ne porte pas de bijoux, ne s'attache que rarement les cheveux, et se maquille raisonnablement. Elle porte une grande attention à son apparence car elle sait que les gens jugent beaucoup à la première impression et car elle déteste paraitre trop ringarde ou trop hautaine.
… Approche-toi !

Vue de plus près
Eh, doucement, t'approches pas trop quand même ! Tu veux pas ses mensurations, non plus ? Parce que tu les auras pas. Tout ce que tu as à savoir –et c'est déjà bien assez – , c'est qu'elle mesure exactement un mètre, soixante-trois centimètres et huit millimètres. Et ceci pour quarante-neuf kilos tout rond. Hé ouais, elle est fine. Et plutôt bien fichue, qui plus est. Constate par toi-même : elle a quelques formes là où il faut, mais pas de trop non plus. Juste ce qu'il faut !
… Ouais 'fin, joue pas trop les voyeurs quand même, hein. Remonte un peu.

Vue plus haut
Alors ça, c'est ce qu'on appelle un visage, mon petit. Le sien, il est fin et féminin. C'est pas elle qu'on pourrait prendre pour un homme un jour ! Elle a un petit nez à peine en trompette, de jolies lèvres roses et des yeux rouges en amande. Cette couleur, elle est due à son pouvoir. D'ailleurs, à l'époque où elle l'exploitait, dès qu'elle s'en servait, ses yeux se mettaient à briller et leur couleur s'intensifiait. A présent que son don n'est presque plus actif, ils ont gardé une couleur rougie, mais au fil des années, celle-ci se ternit pour devenir de plus en plus foncée. Ses cheveux quand à eux, sont châtains et lisses. Ils lui tombent généralement jusqu'aux épaules, mais elle les coupe en carré court dès qu'ils commencent à la gêner, pour les laisser mieux pousser par la suite.
… Quoi, t'en as pas eu assez ? Bon, regarde bien alors, c'est cadeau.

Vue en détails
Elle a les deux oreilles percées aux lobes, mais la droite a aussi quatre hélix sur la partie supérieure du cartilage. La demoiselle possède aussi un piercing à l'arcade gauche. Elle est tatouée : un petit cœur – non rempli – à l'intérieur du poigner gauche, et un tribal qui semble assez abstrait, dont elle seule connait la signification, au bas de son dos – entre ses reins.
PSYCHOLOGIE
Luis, Maitre d'informatique de Fall : "Fall ? Elle a beau encore être une enfant, elle est déjà très débrouillarde et mature pour son âge, comme beaucoup de jeunes du peuple-souterrain. Elle parait d'ailleurs plus âgée qu'elle ne l'est vraiment et n'importe qui qui la croiserait dans la rue aurait tendance à lui donner un peu plus de la vingtaine. Elle est curieuse, autant que minutieuse, et c'est ce qui fait selon moi une grosse partie de son talent pour l'informatique. Motivée comme elle, elle l'est promise à faire de belles choses dans le métier à mon avis ! Elle commence déjà à en faire d'ailleurs, et ce malgré son jeune âge : elle travaille un peu dans le domaine pour son compte, même si elle ne veut jamais vraiment m'expliquer ce qu'elle fait en détail, et je sais que les jeunes de son âge aiment bien la musique qu'elle produit. Oui, parce qu'elle 'pose le son', comme elle dit si bien, dans différents endroits de la ville, à l'occasion de soirées. Et je dois avouer que même moi qui n'aime pas vraiment l'électro, j'apprécie plutôt ce qu'elle fait. Elle est douée cette petite, je vous dis."

Loky, connaissance de Fall : "C'est une femme forte. Elle est aussi appréciée que détestée ici-bas j'crois, par les gens qui l'entourent. Pas qu'elle soit une rockstar non plus, mais elle traine quand même à longueur de temps avec Lou David, m'voyez. Elle est joueuse et aime bien foutre le bordel là où elle passe, sans se soucier des représailles. C'est pas quelqu'un qui réfléchit vraiment aux conséquences de ses actes, comme on dit : elle est spontanée et imprévisible, pour nous autres. Les seuls moments où elle semble calculer tout ce qu'elle fait, c'est quand elle se trouve devant un ordi. C'est assez bizarre, mais dans ces cas-là on dirait une autre personne, comme si elle s'était droguée, ou je sais pas trop quoi."

Lou, meilleure amie de Fall : "Quand je l'ai trouvée il y a cinq ans, c'était une petite campagnarde paumée et incapable de vivre dans un milieu urbain. Depuis, elle a fait un beau bout de chemin. Étonnamment, elle s'est révélée être une sacrée tête brulée. Plutôt insolente et têtue. Mais je l'ai sans doute influencée dans cette voie. Cela dit, elle fait partie des rares personnes de cette ville à avoir gardé une part de naïveté en elles. Elle a conservé ce coté enfantin qui lui est bien propre, qui cohabite avec sa grande maturité et et que je n'ai jamais retrouvé chez quelqu'un d'autre qu'elle. C'est plutôt cool."

Flo, ami d'enfance de Fall : "Lorsque nous étions enfants, Fall était un rayon de soleil ambulant. Curieuse, toujours à rire, sauter, courir partout. C'est d'ailleurs ce qui l'a perdue… En la retrouvant, j'ai dû apprendre à refaire sa connaissance, et je me suis rendue compte qu'elle s'était endurcie depuis ce temps – ce qui est normal, vu le lieu où elle a grandit. Mais j'ai été soulagé de constater qu'elle avait tout de même gardé des traces de son caractère d'avant sa chute. Comme quoi, son amnésie ne lui a pas tout enlevé. Cela dit, elle a souvent des migraines et des moments d'absences, et je pense que c'est à cause de cet accident. Elle a du en garder des séquelles. Elle me dit d'ailleurs souvent qu'elle pense avoir perdu à cette époque quelque chose de très important, mais qu'elle ne parvient pas à se souvenir de ce dont il s'agit. A chaque fois qu'elle essaie, sa tête lui fait mal et elle porte une main à sa poitrine, là où elle portait originellement son cristal. Je pense que c'est ça, la chose qu'elle a perdu. Mais lui rendre reviendrait à lui avouer qu'elle est en réalité lunarienne, et je ne peux pas me permettre de faire une telle chose. Nous craignons d'ailleurs tous le jour où elle remontera sur la Lune, car alors son don refera surface et elle ne pourra que s'en rendre compte. A l'époque, elle avait la capacité d'effectuer un 'reset' – elle appelait cela comme ça – des souvenirs des gens, rien qu'en les touchant. Elle ne parvenait par contre pas à leur rendre, et ses victimes devaient se construire de nouveaux souvenirs toutes seules. A présent, son pouvoir est encore très légèrement actif et je crois qu'elle s'en sert parfois, mais inconsciemment. Elle ignore tout de ses origine, et donc de son don."
HISTOIRE
Elle était promise à une belle vie. Benjamine d'une famille lunarienne aisée, gentille et douce, douée à l'école et intelligente, aimée de son entourage ; c'était une fille sans problèmes. Elle incarnait la joie de vivre, c'était une amie en or et j'aimais à l'emmener avec moi dans les plaines qui entouraient la maison de ses parents. Nous y passions des après-midi, des journées entières, à courir, sauter, danser, jouer, buller, comme tout enfant l'aurait fait à notre âge. Nous adorions aussi tester nos dons l'un sur l'autre, bien que ce ne fut pas la chose la plus intelligente que nous ayons fait ensemble. A l'époque, ni elle ni moi ne maitrisions vraiment ce que nous faisions, et les rendus de nos petites expériences étaient cocasses. Elle parvenait rarement à effacer les souvenirs qu'elle voulait effacer parmi les miens, se trompant en les choisissant, et au lieu d'oublier ce que j'avais déjeuné le jour-même, j'oubliais ce que voulait dire un mot. Quant à moi, je n'arrivais jamais à créer d'illusion assez puissante pour lui faire croire ce que je voulais. La plupart du temps, seule ma tête prenait la forme d'un crâne de squelette, alors que je voulais faire en sorte que mon corps tout entier se transforme.

Nous avons passé plusieurs années ainsi, à se satisfaire de la compagnie de l'autre sans demander grand-chose de plus. Mais à mesure que les ans passaient, elle devenait curieuse. Plus elle découvrait, et plus elle voulait découvrir. Quand elle eut neuf ans, elle me supplia de l'emmener "en bas". J'étais le plus âgé, alors je devais veiller sur elle, faire attention à ce qu'elle ne fasse rien de dangereux. J'aurais dû refuser. Et pourtant, lorsque j'ai baissé les yeux sur son visage angélique, je n'ai pas pu m'empêcher d'accepter. Ce jour-là alors, au lieu de nous rendre dans la plaine comme nous le faisions depuis toujours, nous avons embarqué pour descendre sur Terre.

En bas, les paysages étaient différents de tout ce que nous n'avions jamais connu, et je dois avouer que les voir en réalité m'avait au moins autant émerveillé qu'elle. A peine avions nous posé le pied au sol qu'elle s'était mise à courir partout, et je me souviens avoir peiné à la suivre les premières minutes. Elle était vive et discrète, se faufilait aussi rapidement que la petite souris brune que je lui avais offert l'an passé car je trouvais qu'elle lui ressemblait. A bout d'un certain temps, nous avions réussi à atteindre une forêt – but ultime dans la quête de la demoiselle, les forêts terrestres l'avaient toujours fascinée. A la lisière, je me souviens l'avoir arrêtée dans sa course pour la mettre en garde :

" Fais gaffe, Souricette ! Ici c'est dangereux, et il y aura personne pour nous aider. Reste avec moi, d'accord ?"

Elle avait hoché la tête… Avant de partir comme une furie pour slalomer entre les arbres en rigolant. En quelques secondes, je l'avais perdue de vue. Horrifié à l'idée qu'elle puisse se perdre dans l'immensité de la forêt, je m'étais mis à courir un peu hasardeusement, pour la retrouver, en me fiant à provenance des rires que j'entendais. Des rires, des rires, des rires, puis tout à coup… Un cri. Un cri bref, de surprise et de peur à la fois.
Dans un élan de panique ultime, j'avais alors pris toutes mes forces en main pour redoubler de vitesse et gagner le lieu d'où provenait ce cri afin de la rejoindre. Mais bien vite, je m'étais rendu compte de l'horreur à laquelle je devais faire face : elle avait disparue. Terrifié, je l'avais appelé plusieurs fois en la cherchant de mes yeux larmoyants, avec pour seule réponse l'écho de ma voix entre les arbres. Puis, comme une étoile argentée dans la verdure sombre, un scintillement  avait attiré mon attention. Il n'était qu'à deux ou trois mètres de moi, et je n'avais eu qu'à esquisser quelques pas pour en être assez près et me rendre compte qu'il s'agissait d'un collier, au bout duquel pendait un petit cristal transparent en forme de cœur : son cristal de lune.

♥️ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️


Lorsque j'ai ouvert les yeux, mon corps tout entier me faisait terriblement mal. En regardant mes membres endoloris, je me suis rendue compte que la quasi-totalité de ma peau était couverte de contusions et d'égratignures plus ou moins importantes. Ma tête me faisait horriblement mal, et j'étais affreusement confuse. Lorsque je me suis redressée, une petite voix chevrotante m'a interpellée :

"Ah ! T-tu es réveillée ! Tu vas… B-bien ?!"

Une fillette qui devait avoir mon âge se trouvait face à moi, une poche de glace à la main. Elle semblait inquiète et ne tenait pas en place. Elle a placé la glace sur le haut de mon crâne en me faisant signe de la tenir, alors que je hochais la tête. J'ai porté une main à ma poitrine, pour constater qu'il y manquait quelque chose. J'avais perdu une chose qui se trouvait originellement sur ma poitrine. Quoi ? Impossible de m'en souvenir. Mais c'était une chose très importante.
La petite fille, elle, ne semblait pas se rendre compte de ma détresse. Elle m'a demandé :

"C-comment tu t'appelles ?"

J'ai ouvert la bouche pour lui dire mon prénom, et… Aucun son n'est sortit de mon corps. Je n'étais pas capable de lui dire comment je m'appelais.

"Je sais pas… Je me souviens pas."

Elle a ouvert de grands yeux en murmurant "Tu as oublié ?" et j'ai esquissé un signe de tête négatif. Je ne me souvenais plus de rien. Qui j'étais, comment je m'appelais, d'où je venais, ce qu'il s'était passé avant mon réveil, tout m'avait échappé. Des larmes ont commencé à emplir mes yeux. Pourquoi ?

"Bah, t'inquiète pas ! C'est pas grave. On va t'appeler Fall, d'accord ?"


La fillette a levé un index au dessus de sa tête. En suivant son doigt, mon regard a atterri sur une crevasse.

"C'est parce que tu es tombée de là-haut, alors Fall, ça te va bien !"

Et elle m'a sourit de toutes ses dents.

Par la suite, j'ai compris. La chute que j'ai faite à l'époque m'a retiré la mémoire, et je suis depuis ce temps amnésique. La petite fille qui m'a recueillie à cette époque s'appelle Mya. Aujourd'hui nous nous sommes perdues de vue, mais elle restera toujours une véritable sœur pour moi. Elle et ses parents m'ont recueillie, soignée, adoptée. Je n'avais ni nom, ni prénom, alors on m'a nommée Fall et offert le nom de la famille de mon amie, Under. Mya me répétait souvent :

"C'est marrant, Fall Under ça signifie tomber dessous. Et toi, tu es tombée sous terre !"


La famille de Mya vivait à l'époque dans une petite maison à quelques kilomètres de Umbra. On m'a par la suite raconté que la crevasse par laquelle j'étais tombée donnait sur leur terrain, et que Mya m'avait vu chuter depuis la fenêtre de sa chambre. Elle et moi avons longtemps été les meilleures amies du monde. Nous avons grandi ensemble, se présentant systématiquement comme des jumelles. Durant quatre ans, nous avons écoulé des jours paisibles en compagnie de ses parents, que je m'étais moi-même mise à appeler "Papa et Maman". Je savais bien qu'ils n'étaient pas ma véritable famille, mais comme mes parents biologiques ne s'étaient jamais lancés à ma recherche, j'avais fini par en conclure que ma place n'était pas en haut avec eux mais ici-bas, avec les Under.

Lorsque Mya et moi avons atteint les treize ans, nos parents ont décidé de nous envoyer en internat à la capitale, afin de nous permettre de faire les études de notre choix et de passer une belle adolescence. C'est à cette période-ci que j'ai commencé à m'éloigner de ma sœur de cœur. Nous adapter à notre nouvelle vie à Umbra a été plus que difficile, et nous avons finalement pris deux chemins différents pour y parvenir. Elle, en petite fille sage qu'elle avait toujours été, s'est rangée dans la case qui était prévue pour elle et a fait ce que la société attendait d'elle. Moi, je me suis plus ou moins laissée pervertir par les bas-fonds de la ville. Du haut de mes treize ans, je n'ai pas tenu le choc du changement entre la petite campagne tranquille et le grand paysage urbain, sale et corrompu. Mais j'aurais pu sombrer plus bas, et ne pas ressortir indemne. Si je m'en suis bien tirée, c'est parce qu'à cette époque j'ai rencontré Lou. Elle avait beau avoir un an de moins que moi, elle semblait déjà bien plus adulte que la petite fille perdue que j'étais. Elle avait toujours vécu à Umbra et connaissait de fait la ville comme sa poche. C'était une fille solitaire et pourtant, elle m'a prise sous son aile et m'a aidée à m'habituer à ma nouvelle vie. Et aujourd'hui encore, elle occupe une des places les plus importantes qu'il puisse y avoir dans mon cœur. Nos caractères sont très différents, presque contraires, et pourtant assez semblables sur certains points. C'est ce qui, selon moi, a en partie bâti notre amitié. C'est grâce à elle que j'ai découvert ma vocation, celle de l'informatique. Lou a toujours aimé bidouiller des objets, et j'ai appris à me servir de la technologie endogée installant à mon tour de petits ordinateurs sur ce qu'elle fabriquait. C'est ainsi que j'ai commencé à m'intéresser à l'informatique et au hack, puis que j'ai décidé de tourner mes études vers le domaine, tout en me servant de mes capacités pour me faire un peu d'argent.
En trois ans avec elle j'ai vécu mes premières expériences, fait mes premières bêtises et connu mes premières heures de garde à vue. Et puis, un jour, lors de ma seizième année, j'ai rencontré la dernière des trois personnes qui ont bousculé ma vie toute entière. Lou et moi arpentions les ruelles de la cité à la recherche d'une chose intéressante à faire, quand nous avons croisé un homme. Ou plutôt… Un squelette.

♥️ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ ♥️


"… Souricette ?!"

Les deux jeunes femmes que je venais de croiser s'étaient retournées pour me faire face, interpellées. L'une grande et musclée, avec de courts cheveux bleus, m'avait fixé avec interrogation. L'autre, plus petite, plus fluette, aux cheveux châtains, avait doucement prononcé :

"Pardon ?"

Aucun doute, c'était bien elle. Ça n'aurait pu être personne d'autre. En un coup d'œil, je l'avais reconnue. Même après toutes ces années, je l'aurais reconnue entre toutes. Je m'étais approché, les yeux grands ouverts et la mâchoire prête à se décrocher :

"C'est bien toi ?"

Inquiète, elle avait tenté d'élever la voix :

"Hum… Excusez-moi, mais vous devez vous tromper de per–"

"Non, ce n'est pas elle, vous vous trompez."

Son amie aux cheveux bleus l'avait coupée en s'approchant de moi, les sourcils froncés. Elle avait posé une main sur mon épaule avant d'annoncer :

"Désolée mon p'tit monsieur. Allez, on a pas que ça à faire."

Et les deux avaient détalé. Plus tard, alors que je cherchais mon portefeuille, il m'est apparu que celui-ci avait disparu. A sa place, un simple morceau de papier, sur lequel était inscrit un numéro de téléphone. Je me souviens qu'une voix féminine m'ait répondu, lorsque je l'ai appelé. C'était la grande aux cheveux bleus. Elle voulait bien me rendre mon portefeuille à condition que j'accepte un rendez-vous avec elle. Pensant tout d'abord à un rencart, j'avais accepté en me convaincant que cela pourrait être drôle. Mais bien vite je dû me heurter aux réelles motivations de la jeune femme. Elle s'appelait Lou, et était la meilleure amie de ma petite Souris. Car il s'agissait bien d'elle. Quand elle m'avait annoncé la nouvelle, je m'étais mis à pleurer. A pleurer comme je n'avais pas pleuré depuis des années. Des larmes avaient roulé sur mes joues pendant de longues minutes. Et pendant ce temps-là, elle avait taché de m'expliquer : si elle avait voulu rentrer en contact avec moi, c'était car elle avait deviné que j'appartenais au passé de son amie. Elle m'avait aussi annoncé que celle-ci était amnésique, qu'elle avait oublié sa vie d'avant sa chute, et qu'elle ne voulait pas retourner à la surface car personne de sa famille n'avait jamais cherché à la retrouver. A mon tour je lui avais ainsi parlé des origines lunariennes de ma Souris, des recherches que nous avions mis en place durant des années à la surface, en faisant l'erreur de ne jamais descendre plus bas, et de ma joie de l'avoir enfin retrouvée. Elle avait alors rebondit  sur mon discours pour m'indiquer sa véritable motivation : elle ne voulait pas que je revois son amie, que je lui annonce qui j'étais et qui elle était elle-même.

" Si tu le fais, elle va vouloir remonter à la surface avec toi, et retourner vivre sur la Lune avec sa véritable famille. Et elle ne reviendra jamais. Je ne veux pas la perdre, tu m'entends ?"


Sur le moment, cette Lou m'avait semblé la connaitre comme personne. Et en quelques mots, elle avait réussi à me convaincre de me taire. C'était peut-être égoïste de sa part à elle, et affreux de ma part à moi, mais je ne pouvais que trop bien comprendre sa peur de perdre un être cher.

Ce jour-là, nous avons conclu un marché : elle me mettait en contact avec ma Souris, à condition que je ne révèle jamais, ô grand jamais qui j'étais réellement. J'ai donc du, les semaines, les mois, les années qui suivirent, refaire la connaissance de la fillette de mes après-midi d'enfance. Désormais, elle s'appelait Fall, et c'était une jeune femme affirmée, quoique toujours un peu naïve et  pas vraiment douée en matière de sentiments humains. Reconstruire toute une relation avec elle a été – et est toujours – très difficile, et les premiers temps, le désir de tout lui avouer me démangeait tellement que j'ai plusieurs fois faillit céder à mon envie. Mais à chaque fois, la peur de ruiner toute la vie qu'elle était parvenue à sa construire en bas m'empêchait de faire la bêtise, et je me taisais. Lorsque je remontais à la surface de mes escapades, il était aussi très difficile de me retenir de débarquer chez ses parents pour leur annoncer que j'avais retrouvé leur fille chérie, que tous croyaient morte. Mais à chaque fois que la terrible envie m'en a pris, j'ai finalement su me contrôler.

Je ne sais pas s'il arrivera, mais j'attends alors le jour où elle saura se souvenir de tout, avec à fois une hâte sans égal et une appréhension terrible. Qu'adviendra-t-il de tout ce que j'ai reconstruit, et de tout ce qu'elle a construit elle-même ce jour-là ?

Moi, Swapp
Comment es-tu arrivée sur le forum ? Partenaires ♫
Décris-toi en quelques mots : Off, 17 ans, étudiante en dessin, musicienne, avec de gros soucis de santé (je précise pour l'avenir, parce que ça m'empêche parfois d'être présente comme je le voudrais). Excentrique, motivée, énergétique (on aurait du m'appeler Redbull), amatrice de dessins animés et de sucreries. Et j'ai l'impression de remplir un profil Tinder. XD
Un commentaire à faire ? Le forum est boooow, le contexte est booow, et ce smiley  zomg me fait flipper. owo
J'vous aime ! ♥️
©️ LYXIAE


Dernière édition par Fall Under le Mar 25 Avr - 0:55, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Avr - 20:00
avatar
92
messages
Date d'inscription : 27/03/2017
Zone Image :
Messages : 92
Genre : Masculin
Occupation : Physicien, biologiste.
Habitat : Qui se contente d'une seule demeure ?
Pouvoir : Extralucide
Joué par : Un type qui joue Zenon Vasz
Avatar : Desty Nova - GUNNM
http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/
Terrien
Terrien
Sujet: Re: It's a beautiful day underside ♥ Fall {Validée}
LA PRESSITUDE temmie
Inutile de demander de faire preuve de patience, on apprécie trop les nouveaux-venus.~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Avr - 3:35
avatar
14
messages
Date d'inscription : 21/04/2017
Zone Image :
Messages : 14
Genre : Féminin
Occupation : Apprentie informaticienne (Hacker et DJ au black)
Habitat : Petit studio dans le centre-ville de Umbra
Pouvoir : "Reset" des souvenirs (inactif depuis qu'elle vit sous terre))
Avatar : Frisk - Echotale
http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/ http://moonlights.forumotion.com/
Endogée
Endogée
Sujet: Re: It's a beautiful day underside ♥ Fall {Validée}
Haha, contente d'avoir un si bon accueil !  praise2
Obviously il faut que je me dépêche, donc ! Mais j'ai bientôt fini, alors tout va bien. ~

EDIT, le 23/04 à 15h06: Bon, hé bien... Voilà, je pense avoir fini ! Dites-moi si quelque chose ne va pas ! lsdsheep


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Avr - 19:30
avatar
172
messages
Date d'inscription : 04/02/2017
Zone Image :
Messages : 172
Genre : Féminin
Occupation : Journaliste et communiquante.
Habitat : Ys.
Pouvoir : Polymorphie
Joué par : Lyxiae
Avatar : Yennefer de Vengerberg
http://moonlights.forumotion.com/t107-aller-et-retour http://moonlights.forumotion.com/t38-lorelai-helena-nilsson-im-not-heartless-ive-just-learned-how-to-use-my-heart-less http://moonlights.forumotion.com/t69-lorelai-h-nilsson-moonlight-shadow
Administratrice Lunaire
Administratrice Lunaire
Sujet: Re: It's a beautiful day underside ♥ Fall {Validée}
Bonsoir ! Et encore une fois, bienvenue sur Moonlights. :)

J'ai beaucoup aimé lire ta fiche. Je l'ai trouvée bien écrite, bien amenée, les références et reprises de l'univers d'Undertale ne sont pas abusives ce qui est une très bonne chose étant donné qu'on serait tentés en tant que fan de vouloir y intégrer plus de choses que de raison.

Je vais sans doute avoir du mal à faire un très long commentaire sur ta fiche parce que je n'ai pour ainsi dire pas grand chose à développer. Comme je l'ai dit un peu plus haut, c'est une très bonne fiche, l'alternance des points de vue et des modes de récit sont très bien trouvés. Ca apporte de l'originalité à la fiche tout en servant le propos autour de l'amnésie, et ça présente très bien le personnage, l'opposition entre ce qu'elle était avant et maintenant ...
J'ai aussi hâte d'en savoir plus sur son ami d'enfance, maintenant. Vu qu'il l'a retrouvée, je pense que ça ferait un excellent prédéfini, déjà pour développer le pourquoi de son aspect, et puis parce que ça créerait une dynamique intéressante tant pour ton personnage que pour Lou, un trio qui fonctionnerait à merveille.

Tout ça pour dire que, tu es validée ! Bienvenue chez les Endogées. Maintenant, tu peux aller faire recenser ton avatar dans le listing prévu à cet effet, passer dans le registre des citoyens, faire ta fiche de liens, tout ça, tout ça ... Et merci pour cette lecture très plaisante !

Des bisous,
lorelai
Revenir en haut Aller en bas
messages
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: It's a beautiful day underside ♥ Fall {Validée}
Revenir en haut Aller en bas
It's a beautiful day underside ♥ Fall {Validée}Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» Let the Sky fall on you • Heaven Angel [VALIDE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlights ::  Persona ::   Présentations ::   Présentations validées-
Sauter vers: